Page 102 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 102

102LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNMinistère de la Jeunesse et de l’Education CiviqueLe Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique est chargé, entre autres missions, de la prise en compte des préoccupations des jeunes dans les stratégies de développement...PRÉPARER LE FUTURAu regard de ses missions, et dans un contexte camerounais où la jeunesse est considérée comme le fer de lance de la Nation, et repré- sente une frange importante de la population, le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) a de lourdes responsabilités. On peut d’emblée en citer quelques-unes : l’édu- cation citoyenne et morale de la jeunesse ; la prise en compte des préoccupations des jeunes dans les stratégies de développement dans les différents secteurs ; l’insertion sociale des jeunes ruraux et urbains ; la promotion de l’intégration nationale ; la promotion économique et sociale des jeunes et de leurs associations ; le suivi des activités des mouvements de jeunesse...De façon plus spécifique, les personnels du MIN- JEC, déployés sur l’ensemble du territoire, ont activement participé à l’atteinte des objectifs assi- gnés à ce Département ministériel, à l’actif duquel on peut mettre : la mise à jour des fichiers Solde et Carrière des personnels du MINJEC et le suivi permanent de l’arrimage à la nouvelle Application SIGIPES 2 ; le traitement effectif des actes de fin de carrière du personnel admis à faire valoir ses droits à la retraite ; l’amélioration des conditions de travail des personnels, etc.EDUCATION CIVIQUEET INTÉGRATION NATIONALESur ce plan, ont été enregistrées : l’organisation et la coordination de la campagne sur l’Education Civique et l’Intégration Nationale. Ceci afin de booster la lutte contre la montée de l’incivisme et de la crise des valeurs sociales essentielles de paix, de travail, de solidarité et de tolérance. Autres réalisations : la conception du Programme National Harmonisé de la 50e Fête de la Jeunesse ; l’élaboration, la distribution et la vulga- risation de tous les documents didactiques utiles au bon déroulement de la campagne sur l’Education Civique et Intégration Nationale ; le renforcement du sentiment national et patriotique,du sens de la discipline, de la tolérance, de l’in- térêt général, de la dignité du travail, de l’esprit civique et de la culture de la paix à travers la for- mation de 4069 « appelés » de l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement sur les 6000 attendus.Dans le domaine de la vie associative, l’essentiel des activités a porté sur la promotion de la partici- pation des jeunes au processus de prise des déci- sions à travers : l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun ; l’organisation de la ren- contre des Conseils Nationaux de la Jeunesse des pays membres du Commonwealth, Région Afrique ; la tenue de la réunion des experts jeunesse des pays membres du Commonwealth, Région Afrique ; l’organisation par le MINJEC de la première Conférence des Ministres de la Jeunesse du Commonwealth de la Région Afrique et la partici- pation de ces derniers aux manifestations mar- quant la célébration de la 49e édition de la Fête de la Jeunesse ; la participation au Forum International de Remise des Récompenses du Duke of d’Edinburgh au Canada.EMPLOIS JEUNES : 338 PROJETS FINANCÉSDans le domaine de la promotion socioécono- mique des jeunes, relevons qu’en matière d’entre- preneuriat et de l’auto emploi des jeunes, 338 projets ont été financés. En outre, en ce qui concerne la redynamisation des structures d’en- cadrement des jeunes, la construction de 4 CMPJ (Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes) a été lancée, 10 autres ont été équipés en matériel de couture et, le CENAJES de Kribi a été équipé en ordinateurs.En matière d’insertion sociale et du volontariat, l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement, dans ses mis- sions de développement économique, social et culturel du pays, a procédé à la formation et l’oc- troi des appuis à 9000 volontaires. En outre, 400 projets des volontaires ont été suivis et


































































































   100   101   102   103   104