Page 103 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 103

103accompagnés tandis que 50 autres ont été conso- lidés, à raison de 5 par Région. Concernant la sélection, la formation et le suivi de 10 000 volontaires rentrant dans le Programme d’Investissement de la CAN 2016, les Termes de Référence approuvés par la hiérarchie sont dispo- nibles et la mise en œuvre est imminente.EMERGENCE : L’ÉLAN DE LA JEUNESSELe Ministère de la Jeunesse compte aller plus loin dans l’accomplissement de ses missions au cours de l’exercice 2016. Les perspectives dressées à cet effet sont parlantes. La hiérarchie du Ministère a d’abord prescrit la remobilisation des ressources humaines, et appelé à plus d’engage- ment au travail, notamment à travers le respect de certains principes cardinaux de déontologie administrative. Ceci pour relever de nombreux défis, au rang desquels :• L’intensification de la campagne nationale d’éducation civique et d’intégration nationale ;• La participation à l’organisation de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2016 ;• L’opérationnalisation du Fonds National d’Insertion des Jeunes (FONIJ) ;• Le renouvellement des organes de direction du Conseil National de la Jeunesse (CNJC) et l’appui au fonctionnement et à l’investissement de celui-ci ;• L’opérationnalisation du Mérite International au Cameroun ;• La finalisation des travaux de construction des six (06) CMPJ amorcés en 2015 et la construc- tion d’un CMPJ à Wina, dans la Région de l’Extrême-Nord ;• La réalisation des travaux d’assainissement du CMPJ de Madagascar à Yaoundé ainsi que ceux des travaux d’aménagement du CENAJES de Kribi ;• La réhabilitation et l’extension de l’ancien bâti- ment de la Coopération Française ;• L’acquisition du mobilier de bureau, du matériel informatique, des photocopieurs et du matériel roulant ;• L’équipement de la Délégation Départementale de la Jeunesse et de l’Education Civique de la Haute-Sanaga ;• La sécurisation des sites du ministère ;• La maîtrise de l’effectif réel du Personnel et dela masse salariale du MINJEC ;• Le lancement de l’étude sur l’élaboration du Programme National du Volontariat au Cameroun.A cela on peut ajouter :• Le renforcement des capacités du personnel dans divers domaines tout en poursuivant le plai- doyer pour le recrutement des cadres Jeunesse et Animation, autres techniciens œuvrant dans la sphère jeunesse et le personnel auxiliaire ;• L’accompagnement du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun ; ainsi que la a relance du dossier de l’encadrement des mototaxis.Il faut aussi noter qu’en début 2016, il a été ques- tion de l’opérationnalisation du Plan Triennal Spécial Jeunes, dont les différentes composantes sont les suivantes : la mise en place de l’Observatoire National de la Jeunesse ; la spécia- lisation des programmes et projets du MINJEC que sont le PAJER-U et PIFMAS, le FONIJ, etc., ainsi que le rôle de l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement dans le réarmement moral des jeunes ; la construction ou la réhabilitation ainsi que l’équipement des infrastructures et équipements socioéducatifs de mobilisation, d’accompagnement et d’encadre- ment de proximité des jeunes tels que les Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes, les cen- tres de formation du service civique, le Centre National d’Education Populaire et Civique et le Centre National de Production et de Diffusion de la Documentation pour la Jeunesse nLe Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique en visite officielle en RégionLES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN


































































































   101   102   103   104   105