Page 104 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 104

104Ministère de l’Emploi et de la Formation ProfessionnelleLe Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MINEFOP) conçoit et met en œuvre la politique nationale de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle. Il multiplie les centres publics de formation professionnelle d’excellence en vue de former des camerounais compétents pour une économie émergente...LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNLe Gouvernement camerounais dans sa quête per- manente de stabilité sociale et dans le souci du développement équilibré du triangle national, a crée en 2004, le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MINEFOP). Par le décret présidentiel n°2012/644 du 28 décembre 2012, il a été réorganisé avec pour principales missions, l’élaboration et la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière d’emploi, de formation, d’orientation et d’insertion profession- nelles. Monsieur Zacharie PEREVET, à la tête de ce département ministériel, a perçu les attentes le chef de l’Etat et de l’ensemble du Gouvernement et a fait de la formation du capital humain son leitmotiv.Ainsi, le MINEFOP s’est fixé comme objectif straté- gique de contribuer à l’accroissement de l’offre d’emplois décents à travers le développement et la diversification de l’offre et de la qualité de la forma- tion professionnelle sur le territoire national. De manière à permettre une régulation réelle des flux de sortants des cycles d’enseignements primaire, secondaire ou supérieur. Depuis 2007, les Sections Artisanales Rurales et les Sections Ménagères (SAR/SM) sont progressivement éri- gées en Centres de Formation aux Métiers, trois Centres de Formation Professionnelle d’Excellence ont été construits et équipés avec l’appui de la République de Corée du Sud à Douala, Limbé et Sangmélima. Ils sont déjà opérationnels. L’Institut de formation des formateurs et de développement des programmes est en cours de construction avec l’Agence Coréenne de Coopération Internationale, KOICA. Le 14 septembre 2016 dernier, le ministre qu’accompagnaient les autorités administratives et traditionnelles du département du Moungo a pro- cédé à la pose de la première pierre du Centre de Formation Professionnelle au Métiers de Nkongsamba. Deux Centres de Formation Sectorielle seront construits à Douala en Logistique/Transport et à Edéa en Agro-industrie et quatre Centres de Formation aux Métiers non agri- coles en milieu rural avec l’Appui de l’Agence Française de Développement dans le cadre du C2D à Bandjoun, Maroua, Ebebda et Ndop. Denombreux accords de partenariat sont en cours de négociation avec des partenaires nationaux et inter- nationaux pour d’autres centres.En outre, le MINEFOP avec la contribution des ministères et administrations publiques impliquées, du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun, des associations des jeunes, des organisations des travailleurs et d’employeurs, du BIT, a élaboré le Plan d’Action National pour l’Emploi des Jeunes (PANEJ) 2016-2020. L’objectif principal est de réduire progressivement l’ampleur de la crise actuelle de l’emploi d’ici 2020 par la création de milliers d’emplois décents pour les jeunes grâce à l’assurance d’une bonne distribution des fruits de la croissance, la mise en adéquation de la formation et de l’em- ploi, l’amélioration du système d’information sur l’emploi, la promotion et le développement de l’entrepreneuriat des jeunes et la promotion de la gouvernance du marché de l’emploi en faveur de cette tranche sociale. Ainsi le PANEJ 2016-2020 apparaît comme le socle de référence et de convergence de la politique et de l’action gouver- nementale et de ses partenaires en matière de promotion de l’emploi des jeunes n


































































































   102   103   104   105   106