Page 125 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 125

125Coopération MultilatéraleINTRODUCTIONAu cours des dernières décennies, le Cameroun a été amené à développer sa coopération avec les organisations internationales à caractères économique et financier.Cette évolution s'explique par les nécessités de son développement et le rôle croîssant des institutions financières internationales, favorisé par la libéra- tion des économies de plusieurs pays ainsi que de montée en puissance de la mondialisation.RELATIONS AVEC L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCEL'importance du commerce extérieur, et en parti- culier des exportations (bananes, cacao, coton, caoutchouc, café, bois,) pour l'économie du Cameroun, justifie que Yaoundé ait établi des relations avec l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) dont les règles régissent le commerce mondial. Depuis 1995, différents contacts ont eu lieu entre Yaoundé et l’organisa- tion afin de mettre en conformité la législation camerounaise avec les règles de l'OMC.La libéralisation de l'économie poursuivie depuis une dizaine d'années et le retrait subséquent de l'Etat de divers secteurs d'activités a rapprochéles conditions prévalant au Cameroun des exi- geances de la globalisation des échanges. Toutefois, nombreux sont ceux qui pensent que la fixation des cours des produits de base qui constituent l'essentiel des exportations africaines et les subventions accordées à l’agriculture des pays développés faussent le jeu des échanges et pénalisent les pays comme le Cameroun.RELATIONS AVEC LE FMIET LA BANQUE MONDIALELa vérité de la crise économique qui a frappé le Cameroun à la fin des années 80 a amené Yaoundé à se rapprocher du FMI et de la Banque mondiale. De la conclusion du premier accord de confirmation avec le FMI en 1988, jusqu’à l’accord triennal 2005-2008 qui a vu l’atteinte par Yaoundé du point d’achèvement de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) le 30 juin 2006, les relations avec les deux institutions de Bretton Woods sont devenues étroites. Le FMI et la Banque mon- diale disposent l’un et l’autre de représentations permanentes à Yaoundé.Malgré l’atteinte du point d’achèvement de l’ini- tiative PPTE (pays pauvres très endettés), le gou- vernement camerounais a décidé de poursuivreLES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN


































































































   123   124   125   126   127