Page 141 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 141

L’aménagement hydro-électrique de Bani à WarakLocalisation : localité de Warak, sur la rivière Bini, région de l’AdamaouaAspect technique : le barrage hydro-électrique aura une usine de production électrique d’une capacité de 75 MW à son pied et une ligne d’évacuation d’énergie de 225 kv.Coût du projet : structuration financière en cours pour une recherche de financement.L’aménagement hydro-électrique de Song-DongLocalisation : le projet est situé dans la localité de Song-Dong sur le fleuve Sanaga, en Sanaga- Maritime, région du Littoral.Aspect technique : aménagement hydro-élec- trique de 280 MW et divers ouvrages connexes pour une injection du courant électrique dans le réseau interconnecté sud (RIS).Financement : la recherche des financements a été lancée auprès du gouvernement chinois.La centrale thermique à gaz de LimbéLocalisation : Limbé dans la région du Sud-OuestAspect technique : centrale thermique fonction- nant à gaz naturel pour une puissance de pro- duction électrique de 315 MW, y compris la ligne d’évacuation d’énergie de 250 kv.Situation actuelle : signature, le 22 avril 2014, d’un protocole d’accord entre le gouvernement du Cameroun et la société française FINAGES- TION S.A., partenaire du géant américainUne vue de la centrale à gaz de DoualaGeneral Electric, pour les études, la concep- tion, le financement, la construction et l’exploi- tation de la centrale (Made BOOT). Les dili- gences, pour ce faire, sont en cours, menées par le partenaire.Le projet SONARAObjectif : extension et modernisation de la raffi- nerie de la SONARA pour désormais raffiner le brut lourd camerounais.Situation actuelle : la première phase actuelle- ment en cours : extension de la capacité de production et de stockage pour un coût total de 3000 milliards de FCFA environ. La phase II prévue avant la fin de l’année 2014 (construc- tion d’une unité de conversion, unité hydrogène et unité de soufre) pour un coût de 350 milliards de FCFA.Le projet Fides GestionObjectif : construction des parcs solaires photo- voltaïque d’une capacité de 500 MW à travers l’étendue du territoire national.Situation actuelle : 36 kw déjà installés à Meyomessala. Terrassement et construction de clôture achevés sur le site de Maroua, le groupe français FIDES Gestion conduit actuellement l’ex- tension de la phase-pilote de 100 à d’autres localités du pays.Le projet HuaweiObjectif : construction des mini-centrales solaires photovoltaïques pour l’électrification de 1000 localités rurales du Cameroun.LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN141


































































































   139   140   141   142   143