Page 146 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 146

146LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNDans le domaine des produits pétroliers et du gaz, les activités de lutte contre la fraude des produits pétroliers ont été poursuivies, au travers de deux programmes qui ont permis de ramener la fraude à un niveau jamais atteint depuis des décennies.ACCÈS À L’EAUDans le domaine, le MINEE a déployé des efforts notamment pour le renforcement de l’ac- cès à l’eau potable et l’assainissement en milieu urbain et semi-urbain et rural. Se sont par exem- ple poursuivis : le processus de mise en œuvre du Projet d’Alimentation en Eau Potable de Yaoundé à partir du fleuve Sanaga, et le proces- sus d’implémentation du projet d’urgence avec Impérial Holding Limited. Dans le volet assainis- sement liquide en particulier, le MINEE a conti- nué l’implémentation du Projet d’Assainissement Liquide qui vise l’amélioration de la planification et de la gestion du secteur de l’assainissement liquide et de l’offre d’accès aux services d’assai- nissement, dans ses trois composantes urbaines, rurales et institutionnelle.Le Plan d’Urgence Triennal pour l’Accélération de la Croissance décidé par le Chef de l’Etat, dans son volet eau et électricité, a également enregistré des avancées. Ainsi, une première phase de construction de 900 forages dans neuf Régions et de 19 mini AEP (Adductions d’Eau Potable) dans la Région du Nord-Ouest a été lancée. La deuxième phase prévoit la réalisation de 3000 forages dans les trois Régions septentrionales. Dans ce même cadre, toutes les Régions du Cameroun bénéficieront chacune de trois AEP et la Région de l’Extrême-Nord de six retenues d’eau.Les nouveaux bureaux du Ministère de l’Eau et de l’Energie à YaoundéCôté électricité, il a été prévu la construction du barrage hydroélectrique de Bini à Warak et le renforcement du réseau de transport de l’électricité, notamment la construction des lignes Edéa-Douala et Edéa-Yaoundé. Objectifs recherchés dans le cadre de la construction de ces lignes : évacuer l’énergie électrique des centres de production vers les grands centres de consommation, rendre plus souple l’exploitation du réseau électrique actuel et enfin, soulager les postes de transfor- mation d’énergie électrique (postes sources) en situation de surcharge.RELEVER LES DÉFISAu MINEE, on compte en 2016 redoubler d’ef- forts pour consolider les acquis et améliorer les résultats sur la route de l’émergence énergétique et hydraulique. Ainsi, en matière d’offre d’énergie, les actions prioritaires seront structurées autour de divers axes stratégiques : la poursuite des mesures de sécurisation de l’approvisionnement du pays en énergie électrique à court, à moyen et à long terme ; la poursuite de l’amélioration de l’accès des populations des zones rurales et périurbaines aux services énergétiques modernes ; la mise en œuvre des programmes de maîtrise de la demande d’énergie dans les bâtiments publics et les ménages ; la poursuite de l’amélioration du cadre institutionnel et réglementaire et du renforce- ment des capacités des acteurs institutionnels ; la poursuite de la promotion de l’interconnexion des réseaux électriques avec les pays voisins dans l’optique des échanges d’énergie.


































































































   144   145   146   147   148