Page 158 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 158

158• la production et la diffusion des messages bilingues de prévention routière dans les médias ;• l’identification et la résorption des points dan- gereux sources d’accidents de la circulation.LE RESEAU ROUTIERPour résorber son déficit en matière d’infrastruc- tures routières, le Cameroun a entrepris depuis quelques années un vaste programme de construction, de réhabilitation et d’entretien de son réseau routier national. Actuellement, le Cameroun dispose d’un réseau routier urbain et interurbain de près de 60 000 km constitué des routes bitumées et en terre.LA CLASSIFICATION DES ROUTES AU CAMEROUNEn dehors des autoroutes et des voies urbaines, la nomenclature routière qui a été fixée par décret pré- sidentiel n° 79/093 du 21 mars 1979 a divisé le réseau routier camerounais en 4 catégories :• Les routes nationales qui relient essentiellement les chefs-lieux de région à la capitale Yaoundé et le Cameroun aux pays voisins constituent l’ossa- ture du réseau.• Les routes provinciales relient à l’intérieur du pays, les départements.• Les routes départementales relient à l’intérieur du département, les arrondissements au chef-lieu du département.• Les routes rurales desservent les campagnes, les plantations, les zones industrielles locales. Elles permettent de relier les zones de production aux marchés locaux ou centres de commerciali- sation.• Le reste du réseau non-classé est à la charge des sociétés de développement (SODECOTON, CDC, SOCAPALM) ou des collectivités territo- riales décentralisées.LE RÉSEAU ROUTIER NATIONALLe réseau routier national à la charge de l’Etat compte aujourd’hui près de 122 108 km de routes avec 7 000 km de routes bitumées, 21 490 km de routes en réseau principal et près de 100 243 km en réseau rural. Selon la nomencla- ture routière, on distingue les routes nationales, les routes provinciales, les routes départemen- tales et les routes rurales.Répartition du réseau routier nationalRÉGIONSAdamaoua CentreEst Extrême-Nord LittoralNordNord-Ouest OuestSudSud-OuestTotal CamerounLINÉAIRE*PRINCIPALEn terre*1 464 2 546 2 474 1 777 9321 607 770 1 088 2 084 1 123 15 865RURALESTOTALBitumé*698 1 248 569 599 515 674 277 460 575 385 6 000Total2 077 3 610 3 043 2 374 1 447 2 281 1 047 1 537 2 632 1 442 21 490Prioritaires2 077 3 657 868 1 195 708 867 1 238 1 473 698 746 12 055Non prioritaires605 14 002 19 083 8 881 5 643 7 712 8 258 7 739 7 412 3 180 88 188Total6 883 17 659 19 95 10 076 6 351 8 579 9 495 9 212 8 110 3 926 100 243Réseaux8 951 21 238 122 913 12 423 7 731 10 835 10 542 10 702 10 728 5 361 121 424* En kilomètreLES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNLES ROUTES NATIONALESpassant par l’Est, l’Adamaoua et le Nord. Cette route entièrement bitumée se situe sur le corridor Douala- N’Djamena en République du Tchad.La route Nationale N° 2Yaoundé - Ambam - Frontière Gabon - Frontière Guinée EquatorialeElle est longue de 294 Km. Ce linéaire a été entièrement bitumé grâce au concours financier de l’Agence française de développement(adp). Il débouche sur la partie sud à la frontière équo- guinéenne et celle du Gabon. Dans l’Extrême Sud, le voyageur est émerveillé par l’immensité de la forêt équatoriale.Selon le dernier arrêté ministériel portant défini- tion des routes du réseau prioritaire, (arrêté N° 3295/MINTP/CAB du 9 novembre 1999), le Cameroun compte dix huit routes nationales réparties sur l’ensemble du territoire.La Route Nationale N° 1Yaoundé - Maltam - Kousséri - Maltam - FotokolD’un linéaire de 1 385 km, la route nationale N° 1 est la plus longue du Cameroun. Elle relie la région du Centre à celle de l’Extrême-Nord, en


































































































   156   157   158   159   160