Page 180 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 180

180B.P. 1571 - YAOUNDÉTél. (237) 222 23 40 65 Fax. (237) 222 23 03 03www.camtel.cmTELECOMLES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNCAMEROUN TELECOMMUNICATIONS - CAMTELOpérateur historique des télécommunications au Cameroun, la Cameroon Telecommunications (CAMTEL) est à l’avant-garde du combat pour la modernité et l’émergence...OUVRIR LE CAMEROUN AU MONDELa technologie maîtrisée et rendue aujourd’hui dis- ponible par la CAMTEL permet d’ouvrir le Cameroun au monde entier. Ceci profite à tous. Si les acquis sont déjà remarquables, CAMTEL n’en- tend pas se reposer sur les lauriers engrangés. Il faut en effet savoir que, pour toujours offrir à sa clientèle des solutions innovantes qui s’appuient sur un réseau fiable, sécurisé et en constante évolution, l’entre- prise, au-delà des missions d’utilité publique que lui confère son statut d’entreprise d’Etat, se trouve en amont de certaines activités spécifiques dans le domaine de la technologie de pointe, pour les- quelles elle a eu à démontrer son savoir-faire à tra- vers la réalisation de certains projets.Ainsi, dans le domaine des télécommunications, la fibre optique est la dorsale qui sert de support fiable à toutes les parties prenantes du secteur, y compris, on l’a dit, les opérateurs, les institutions, les entre- prises et les privés. A ce jour, CAMTEL a déployé plus de 8000 km de fibre optique qui desservent les dix chefs-lieux de région, une soixantaine de chefs- lieux de département ou d’arrondissement, plusieurs centaines de localités rurales et des pays de la CEMAC dont le Tchad en l’occurrence. Le déploie- ment de cette infrastructure s’inscrit dans le cadre du projet Backbone national en fibre optique qui est entré dans sa troisième phase depuis le mois de février 2015, et qui vise la construction d’un linéaire de 4000 km supplémentaires. L’objectif est de bâtir un réseau de plus de 20 000 km à moyen terme.Au-delà de cette extension qui a pour ambition de satisfaire les clients finaux grâce à la création des axes de redondance, devant permettre par ailleurs la sécurisation du réseau national, le Backbone en fibres optiques est une infrastructure qui participe de la politique des pouvoirs publics visant la lutte contre la vie chère. Cette infrastructure sert égale- ment au développement de l’Intranet gouverne- mental pour la mise en œuvre du programme de gouvernance numérique, mais aussi la construc- tion du réseau d’interconnexion des universités.Le déploiement des Télécentres communautaires polyvalents de nouvelles générations dans de nombreuses zones périurbaines et rurales est tri- butaire de l’installation de la fibre optique.LE CAMEROUN, HUB NUMÉRIQUEA terme, CAMTEL, avec l’appui du Gouvernement de la République, devra conforter le Cameroun comme l’unique Hub numérique de la sous-région Afrique centrale. Une position bien consolidée par la mise en œuvre imminente de grands projets de connexion par câbles sous-marins (ACE, MAIN ONE, etc.). A partir de la côte camerounaise de Kribi, l’Afrique sera bientôt reliée directement à l’Amérique Latine par un câble d’une capacité hau- tement importante. Il s’agit plus précisément du pro- jet dit CBCS (Cameroon to Brazil Cable System), sur lequel de nombreux espoirs sont fondés. Concrètement, il est envisagé un système de câbles sous-marins pour relier l’Afrique à l’Amérique.Le Cameroun et le Brésil ont convenu de construire cette infrastructure de transmission directe qui devra désormais relier ces deux pays d’Afrique centrale et d’Amérique du sud. Le CBCS est donc prévu comme un câble sous-marin à fibre optique qui sera posé le long des fonds marins et qui reliera les villes côtières de Kribi (Cameroun) et de Fortaleza (Brésil), sur une distance de plus de 6000 km.Cet ambitieux projet porté par la Cameroon Telecommunications bénéficie du concours finan- cier de la China Eximbank. Il est structuré autour d’une expertise technique forte dans sa phase de mise en œuvre, soutenu notamment par les géants mondiaux de la construction des infrastructures de ce type, à l’instar de China UNICOM, HUAWEI Technologies LTD et TELEFONICA.Les résultats attendus de ce déploiement à plus de 198 millions USD sont, outre la pose propre- ment dite du câble sous-marin, la construction de points d’atterrissement à Kribi et Fortaleza, ainsi


































































































   178   179   180   181   182