Page 196 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 196

196LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNdes voiries en terre sur financement Fonds routier dans sept villes (Kumbo, Santa, Balikumbat, Ngaoundéré, Wum, Misage et Banbangté) ; l’entretien de la voirie en terre dans le cadre de la décentralisation dans 10 communes sur un linéaire de 43,8 km ; la réhabilitation de la voi- rie à Yaoundé et Bamenda sur un linéaire de 18,4 km dans le cadre du projet de développe- ment des secteurs urbains et d’approvisionne- ment en eau ; la réhabilitation et l’aménagement de la bouche Shell Nsimeyong-hôpital de Biyem Assi-rond point Express-rond point Damase sur un linéaire de 7,9 km ; la réhabilitation de la voirie revêtue dans les villes de Yaoundé, Muyuka et Bangangté sur un linéaire de 8,5 km dans le cadre des interventions d’urgence ; la construc- tion de la voie d’accès au nouveau quartier Olembé d’un linéaire de 2,5 km et, de la péné- trante Est de Yaoundé sur un linéaire de 4 km.Le premier semestre 2015 a connu la poursuite des travaux d’aménagement des voies d’accès aux sites des logements sociaux dans les villes de Mfou, Yaoundé et Bamenda, et le démarrage des travaux de construction des voies d’accès et parkings autour du staade de football de Limbé.ASSAINISSEMENTEn 2014, l’assainissement s’est matérialisé par : la construction de 30 km de drains dans les villes de Yaoundé, Maroua, Bamenda et Mbalmayo ; la réalisation de 430 points d’éclairage public dans les villes de Yaoundé, Douala et Bamenda par le projet de développement des secteurs urbains et d’approvisionnement en eau (PPDUE) ; l’installation de 160 points lumineux sur la péné- trante Est et de 104 à Kumba financés sur le BIPRéduire de moitié le pourcentage de la population urbaine n’ayant pas accès de façon durable à l’électricité; l’aménagement de 5000 m2 d’espaces verts ; la formation de 212 jeunes aux petits métiers urbains à Yaoundé, Penka-Michel et Bibey. Par ailleurs, le PDUE est arrivé à son terme avec l’achèvement des travaux de désenclavement des quartiers d’habitat précaire et de drainage dans les villes de Maroua, Bamenda et Mbalmayo.Les activités d’assainissement en 2015 portent sur le lancement de deux grands projets urbains d’évacuation des eaux pluviales. Il s’agit de la deuxième phase du projet d’assainissement deLa demande en logement s’évalue à près d’un million


































































































   194   195   196   197   198