Page 220 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 220

220titre, un créneau porteur, un domaine dans lequel les investisseurs sont quasiment sûrs de réaliser systématiquement de bonnes affaires. De fait, la vision politique du Chef de l’Etat de faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035, démocratique et uni dans sa diversité, a un volet bien précis en matière d’agriculture et de déve- loppement rural. Lequel volet a pour objectif stra- tégique de « renforcer le Cameroun dans son rôle de puissance agricole sous-régionale, où le secteur rural est un moteur de l’économie natio- nale, assurant la sécurité alimentaire des popula- tions, dans un souci de développement durable, respectueux de l’environnement. »Les ambitions de la Stratégie de développement du Secteur rural, volet Agriculture et Développement rural, reposent sur quatre piliers, à savoir :• Renforcer la gouvernance et l’appui institution- nel dans le sous-secteur Agriculture et Développement rural ;• Améliorer la productivité et la compétitivité des filières agricoles ;• Moderniser les infrastructures du monde rural et de production agricole ;• Gérer durablement les ressources naturelles spécifiques à l’agriculture.Entre autres atouts de cette agriculture, on peut mentionner : le cadre naturel, la productivité et la diversité des cultures, et la volonté politique de promouvoir la population active que constituentLancement campagne agricoleles jeunes en tant que ressources humaines.LE CADRE NATURELLe Cameroun peut se targuer de disposer d’une belle surface agraire, de sols très fertiles, et d’une importante variété de zones écologiques pro- pices à l’activité agricole. Passons la totalité de ces atouts en revue :• Diversité écologique favorable à la culture d’une gamme variée de spéculations. Dont des cultures industrielles et de rente comme le cacao, le café arabica, le café robusta, le coton, la banane, l’huile de palme. Ensuite, nous avons les cultures vivrières : le maïs, le sorgho, le mil, le riz paddy. Nous avons également les racines et tubercules, l’arachide, les fruits tropicaux, légumi- neuses, épices, champignons.• De vastes espaces terrestres et maritimes exploitables ; ainsi qu’un climat généralement doux et favorable ;• Une position géographique hautement straté- gique (jonction entre Afrique équatoriale et Afrique tropicale, plus ouverture sur la mer) ;ainsi q’une Pluviométrie favorable à la production agricole.PRODUCTIVITÉ ET DIVERSITÉ DES CULTURESOn l’a dit, le pays a des sols fertiles, ce qui per- met l’existence de nombreuses filières : banane- plantain, maïs, arboriculture et fruits, riz, oignons, poivre... De nombreux « engrais », pourrait-on dire, existent, qui dopent les capaci- tés sur ce plan précis :LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN


































































































   218   219   220   221   222