Page 230 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 230

SODECOTONSociété de Développement du CotonSiège social: Garoua. Tel. (237) 222 27 10 80 E.Mail: sodecoton@sodecoton.cm Délégation Yaoundé: Fax (237) 243 20 19 72 Representation Douala: 233424603M. Jean Abata Edi’iPrésident du Conseil d’AdministrationS.E. Paul BiyaPrésident de la RépubliqueUN ALLIÉ FIDÈLE DE L’ÉMERGENCECréée en 1974, la SODECOTON se positionne comme le principal acteur en matière de développement dans la partie septentrionale du Cameroun.2014-2015, l’entreprise dirigée par ABDOU NAMBA a atteint le chiffre de 295.461 tonnes, deuxième record de l’entreprise après celui de 2005 qui est de 300.000 tonnes jusque- là considéré comme record au Cameroun. La Société de Développement de Coton, fleuron agroindustriel du septentrion compte plusieurs sites de production notamment 9 usines d’égrenage et de deux huileries à travers les régions septentrionales et reste une source de création d’emploi. La SODECOTON utilise à ce jour 4644 personnels permanents et sai- sonniers pour une capacité théorique de production de 130 000 tonnes de fibres de coton, 13,61 millions de litres raffinés et 50 812 tonnes d’aliments de bétails. LA SODECOTON a occupé le peloton des entreprises cotonnières du continent africain en matière de rendement à l’hectare et de qualité de la fibre en 2014/215 et le 5ème rang en termes de production en Afrique. Il y a de quoi se réjouir surtout de son chiffre d’affaires de 118 milliards de francs CFA pour la campagne cotonnière 2014-2015.MISSIONSLes missions assignées à la SODECOTON sont celles de développer la filière coton, renfor- cer les capacités des exploitants familiaux et développer l’agriculture familiale et enfin d’impulser le développement des régions septentrionales. Cette société à participation publique majoritaire a le souci d’accompagner les producteurs afin de booster la produc- tion cotonnière et vivrière au Cameroun. Elle distribue aux agriculteurs de coton des intrants agricoles pour l’amélioration du rendement. Dans le souci des meilleures condi- tions d’exploitation du coton dans les zones enclavées, la SODECOTON a déjà Créé plus de 2400 km de pistes et entretient annuellement 7000 km de pistes rurales.OBJECTIFS À COURT ET MOYEN TERMEDans la perspective de l’émergence du Cameroun en 2035, La SODECOTON se fixe pour objectif de produire 600.000 tonnes de coton-graine de bonne qualité à l’horizon 2025. D’où la détermination des autorités gouvernementales de se mobiliser en vue de l’accroissement de la production nationale et de la transformation locale du coton, pour tirer profit des opportunités du commerce international du coton, du commerce national et régional des produits textiles, des aliments de bétails et de la création des emplois indis- pensables à la résorption du chômage au Cameroun..PERFORMANCES212.930 producteurs, sur 209.930 Hectares ont été encadrés lors de la campagne 2014/2015; La production du coton graine a progressé de 34 % par rapport à 2013. La production de coton fibre quant à elle est restée soutenue. Le train est concrètement en marche, vers une autre performance, 254.650 tonnes de coton graine attendues pour la sai- son 2015/2016. Depuis 2013, les entités SODECOTON-CNPCC en partenariat avec le Ministère de l’Economie du Plan et de l’Aménagement du Territoire ont distribué environs 50 tracteurs aux gros producteurs avec pour objectif d’intensifier et de mécaniser l’agriculture dans cette partie du pays. Les effets de la culture du coton sont également observés dans sa contribution à la monétarisation du milieu rural et dans une large mesure, à la sécurité alimentaire dans les zones de culture de cette plante, souvent déficitaires en céréales.Pour la campagne agricole


































































































   228   229   230   231   232