Page 259 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 259

259ArtisanatINTRODUCTIONL’artisanat camerounais s’inscrit dans le cadre de la petite et moyenne entreprise. Il présente la caractéristique d’être l’expression de la richesse culturelle du pays et la marque d’un savoir faire exceptionnel hérité du passé et qui se transmet de générations en générations. Ainsi, le Cameroun compte près de 35 000 artisans répartis en organisations, groupes et associa- tions. La structure faîtière du secteur, c’est le corps national des artisans du Cameroun et cet artisa- nat se subdivise en plusieurs types d’activités, notamment :n la sculpture du bois ;n la sculpture du bronze ;n le travail de la céramique ; n le travail du cuir...LA PREMIERE ENTREPRISE DU CAMEROUNL'artisanat, au regard des potentialités offertes est souvent considéré à juste titre comme “la pre- miere entreprise du Cameroun”. C'est donc un élément important dans la lutte contre le chô- mage et la pauvreté. De plus, les activités artisa- nales occupent une frange importante de la population féminine, notament en milieu rural.CONSTATPoint n’est besoin de s’appesantir sur le génie créa- teur des artisans camerounais. Il se fait fort bien admirer dans les galeries marchandes, certaines places des grandes villes du pays et même dans certaines régions plus ou moins reculées du monde. Les quartiers artisanaux de Foumban, Maroua, Bamenda, Mbalmayo, et de bien d’autres régions en sont des illustrations qui parlent d’elles-mêmes. Mais, au-delà des images, généreuses en beauté et en génie, les réalités du marché à l’échelle afri- caine et mondiale viennent quelque peu refroidir les ardeurs. Les chiffres révèlent par exemple que le marché du bambou et du rotin, à lui seul, est évalué à près de 3 000 millards de F CFA dans le monde.Bien malheureusement, le Cameroun n’a droit à aucune part sur cette manne. Le gouffre est plus grand encore, lorsqu’on tient compte du déficit accumulé par les domaines de la sculpture, du tex- tile, et bien d’autres, obstinément restés artisanaux, malgré les opportunités. Une contradiction aux antipodes des usages et de l’importance de l’arti- sanat dans les sociétés traditionnelles du pays.En vue de permettre à l’artisanat camerounais d’être plus compétitif sur le marché africain et de conquérir des parts sur le marché mondial, le gouvernement a entrepris une sécie d’actions dont les principales sont :LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN


































































































   257   258   259   260   261