Page 265 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 265

PRINCIPALES CATEGORIES DE TOURISMELa richesse du produit touristique repose sur de nom- breuses attractions grâce à la diversité des ressources touristiques. Les variétés naturelles, humaines et cultu- relles se combinent pour favoriser la pratique de diverses formes de tourisme tout au long de l’année.LE TOURISME BALNÉAIRELe Littoral largement ouvert sur l’Atlantique avec ses 400 km de côtes est propice au tourisme balnéaire sur les plages naturelles de Kribi et Limbé, dans les mangroves et chutes se jetant directement dans la mer.REGIONS NBRE D’HOTELCentre 119Littoral 113Nombre d’hôtels par région et par catégorie en 2014CATEGORIE5* 4* 3* CE 2* 1* NCCAPACITECHAMB. SUITES APP4154 145 1104218 74 442096 41 401036 29 1812 14 61416 6 0693 2 51169 5 10422 4 01192 35 3616208 355 307OuestNord-OuestSud-OuestAdamaouaNordExtrême-NordEstSud98483719356124511 360 3190 050 050 040 010 030 030 010 181 755120 66 22040 501031 602010 33009 24007 11032 21633 50201 211012 3007 135 366 34Total 605LE TOURISME DE SAFARI-PHOTO ET DE CHASSELe Cameroun compte sept parcs nationaux dont le plus célèbre et le mieux aménagé est celui de Waza. Ces parcs sont riches en espèces animales représentatives de la faune africaine : élé- phants, buffles, antilopes, hippopotames, gorilles etc. Si la chasse est interdite dans les parcs natio- naux, il existe par ailleurs quatorze zones de chasse comportant plus de 500 km de pistes entretenues. La chasse est ouverte de décembre à mai dans le strict respect de la convention sur la protection des espèces menacées.LE TOURISME CULTURELLe Cameroun est une mosaïque de près de 250 ethnies aux coutumes et traditions différentes. Le touriste peut ainsi goûter à la diversité présente dans l’architecture traditionnelle, le folklore, la religion, la cuisine, l’artisanat etc. Le patrimoine historique est également riche avec des monu- ments et vestiges du triple héritage colonial alle- mand, français et anglais.LE TOURISME DE MONTAGNELa chaîne montagneuse de l’Ouest offre un environ- nement adapté avec le Mont Cameroun qui cul- mine à plus de 4 070 m, le Mont Manengouba à la charnière du Littoral et du Sud-Ouest et le Centre climatique de Dschang bâti sur un plateau s’élevant à 1 800 m. Il existe des sources thermales dans l’Adamaoua.Source : MINTOUL ; NC = non classé ; CE = classe exceptionnelleL’ECOTOURISMEIl s’effectue dans des sites et aires protégés comme le parc national de Korup qui recèle des espèces végétales vieilles de plusieurs millions d’années, la réserve du Dja, patrimoine mondial de l’Humanité, le Mont-Cameroun avec sa flore très rare et les sites fossiles du Mayo-Rey.LE TOURISME D’AFFAIRESGrâce à la qualité des infrastructures d’accueil , aéroports internationaux, palais des congrès, hôtels de classe internationale, les villes de Yaoundé et Douala accueillent chaque année des congrès importants fréquentés par des hommes d’affaires et des personalités officiels venus des quatre coins du monde.LE TOURISME SPORTIFHormis le football qui a fait la réputation du Cameroun, d’autres sports liés au tourisme se développent : pêche au gros au large de Douala, terrains de golf à Yaoundé et Tiko, ascension annuelle du Mont-Cameroun sans oublier les clubs équestres de Yaoundé, Douala et Garoua.PREVISIONS DU SECTEUR TOURISTIQUEEn 2010, l’industrie du tourisme a généré plus de 90 milliards de F. 572.728 touristes ont été recensés par le ministère du Tourisme (MINTOUR).LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN265


































































































   263   264   265   266   267