Page 282 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 282

282ASSAINISSEMENTL’assainissement de l’espace économique national a pris un relief particulier, cette année, avec l’inten- sification des contrôles sur l’effectivité et la confor- mité de l’apposition des vignettes sur les alcools et tabacs. Ces contrôles ont permis en 2014 de mieux appréhender l’étendue du phénomène de la fraude et de la confrefaçon qui plombe tant l’éco- nomie nationale et gruge le consommateur. Les sai- sies des alcools contrefaits se font à la pelle. Et dans leur très grande majorité, les centres commer- ciaux sont indexés. Qui se laissent aller à des pra- tiques dolosives. Il s’agit là d’un vrai fléau à dimen- sion nationale. Avec des relais pour ne pas dire des têtes de proue à l’étranger.TELECOMMUNICATIONSEn 2014, le nombre total d’abonnés au télé- phone s’est élevé à 16 861 324 contre 15 711 657 en 2013, soit une hausse de 7,3 %. Cette évolution est consécutive à l’augmentation de 7,3 % des abonnés du téléphone mobile et de 4,7 % de ceux tu téléphone fixe. Le chiffre d’af- faires a augmenté de 4,9 %. Cette hausse se jus- tifie par l’entrée en service du nouvel opérateur de téléphonie mobile Nextell Cameroun, lesLa distributioin moderne se développe de plus en plus dans les grandes villesinvestissements d’extension réalisés et la vulgari- sation de nouveaux produits. Au terme de l’exer- cice 2015, les projections du sous-secteur tablent sur une croissance de 11 % du nombre d’abonnés et de 9,4 % du chiffre d’affaires.LE ROLE CLÉ DE L’ANTICL’Agence nationale des technologies de l’infor- mation et de la communication (ANTIC) a une mission complexe. Il s’agit notamment de l’élabo- ration et du suivi de la mise en œuvre de la stra- tégie nationale de développement des technolo- gies de l’information et de la communication. Tout un programme auquel s’ajoute l’identifica- tion des besoins des services publics en matière d’équipements informatiques et logiciels.La structure doit veiller à l’harmonisation des stan- dards techniques, et proposer des référentiels techniques afin de favoriser l’interopérabilité entre systèmes d’information, fournir son expertise aux administrations pour la conception et le développement de leurs objets techniques.Des actions qui demandent une expertise cer- taine, laquelle est requise pour réaliser et assurer le suivi des sites Internet, Intranet et Extranet de l’Etat et des organismes publics.Statistiques du sous-secteur des télécommunicationsLIBELLENbre total d’abonnésFixe1er Sem2013 2014 2014a b c1er Sem2015dPrévisions2015eVARIATIONS (%)(c)/(a) (d)/(b) (e)/(c)7,3 6,6 11,015 711 657 16 703 580 16 861 324 17 813 107 18 707 91774 513 18 89015 637 144 16 684 69078 03116 783 293 532 726 74 513 458 21319 18317 793 924 265 156 37 562 227 59490 931 4,718 616 986 7,3 583 004 8,5 82 562 1,5 500 442 9,71,6 16,56,6 10,9 4,9 9,4 3,9 10,8 5,1 9,2MobileChiffre d’affaires (en millions) FixeMobile491 01373 379417 635252 66636 168216498LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNSources : CAMTEL, ORANGE, MTN, NEXTTEL


































































































   280   281   282   283   284