Page 310 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 310

310SRCrue du Mfoudi B.P. 11991- YaoundéTél. : (237) 222 22 09 11 222 23 37 39Fax. : (237) 222 23 38 33FINANCESSOCIETE DE RECOUVREMENT DE CREANCES - SRCSociété à capital public créée par décret présidentiel n° 89/1283 du 18 août 1989, modifié par les décrets n° 91/066 du 23 1991 et n° 96/139 du 24 juin 1996, la SRC est un établissement financier classé dans la première catégorie des établissements de crédit...LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNPOUR UN SECTEUR BANCAIRE ASSAINISous tutelle du Ministère des Finances, la Société de Recouvrement de Créances - SRC est dotée d’une personnalité juridique et jouit de l’autono- mie financière. Elle a été préalablement mise en place pour gérer les actifs et les passifs de l’ex- Société Camerounaise de Banque, la SCB, pas- sif non repris par la Société Commerciale de Banque-Crédit Lyonnais Cameroun. Son champ d’action a crû, au moyen de décrets présidentiels successifs portant modification de l’objet social.S’agissant de ses missions aujourd’hui, la Société de Recouvrement de Créances - SRC :• Est chargée du recouvrement contre rémunéra- tion des créances douteuses, litigieuses et/ou contentieuses détenues par des institutions finan- cières publiques sur demande ou approbation de l’autorité de tutelle ;• Peut étendre ses activités à toutes opérations de recouvrement confiées par les entreprises non financières du secteur public, soit par d’autres entreprises, financières ou non, des secteurs parapublic et privé. Elle gère à ce jour les actifs et passifs de 16 structures financières, dont :• 5 banques en liquidation : BCCC (Bank of Credit and Commerce Cameroon) ; BMBC (Banque Méridien BIAO Cameroun) ; - CAC (Crédit Agricole du Cameroun) ; BICIC (Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Cameroun) ; FONADER (Fonds National de Développement Rural).• 5 liquidations clôturées, dont l’Etat du Cameroun, propriétaire des actifs résiduels lui a donné mandat de recouvrer : BCD (Banque Camerounaise de Développement) ; SCB (Société Camerounaise de Banque) ; CAM- BANK (Cameroon Bank) ; BIAOC (Banque Internationale pour l’Afrique Occidentale au Cameroun) ; PARIBAS.• 6 mandats de recouvrement, donnés par l’Etat du Cameroun dans le cadre des restructura- tions bancaires :n BICIC dans le cadre de la restructuration en juin 1992 ;n BICIC dans le cadre de la cession à l’Etat du Cameroun en juin 1997 ;n SGBC (Société Générale de Banque au Cameroun) dans le cadre de la restructuration en 1992 ;n SCBC (Standard Chartered Bank of Cameroon) ;n BMBC (Méridien BIAO Cameroun en 1992 avant sa mise en liquidation). L’Etat, à la privati- sation d’HEVECAM, a repris le passif de cette société et en a confié le recouvrement à la Société de Recouvrement de Créances - SRC, par ailleurs chargée de l’indemnisation des créanciers sinistrés des banques en liquidation dont la gestion lui a été confiée. Depuis septem- bre 1990, elle a recouvré plus de 219 milliards F CFA et redistribué plus de 86 milliards aux créanciers des banques en liquidation.PERSPECTIVESLa la Société de Recouvrement de Créances - SRC, dont l’expertise rayonne dans la zone CEMAC, compte étendre ses activités hors de son champ classique qui est la liquidation des banques, pour devenir des partenaires à part entière des institutions financières en activité. Ceci en leur proposant son expertise en matière de recouvrement. Dans cette optique un partena- riat a été initié avec le Crédit Foncier du Cameroun. Rappelons que l’entreprise est dotée par l’Etat du Cameroun des prérogatives extraordinaires de droit commun, notamment le privilège du Trésor n


































































































   308   309   310   311   312