Page 48 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 48

48ORGANISATION DE L'ÉTATLes dispositions constitutionnelles en vigueur depuis le 18 janvier 1996 affirment solennellement les prin- cipes caractéristiques de la République du Cameroun. Celle-ci est "un Etat unitaire décentralisé. Elle est une et indivisible, laïque, démocratique et sociale". (Article 1er). Etat multiculturel et plurilinguis- tique, le Cameroun prenant en compte son histoire, adopte l'anglais et le français comme langues offi- cielles d'égale valeur. La devise de la République du Cameroun est : Paix-Travail-Patrie. L'article 2 de la Constitution dispose que "la souveraineté nationale appartient au peuple camerounais qui l'exerce soit par l'intermédiaire du Président de la République et des membres du Parlement, soit par voie de référen- dum". Les autorités chargées de diriger l'Etat tiennent leurs pouvoirs du peuple par voie d'élections au suf- frage universel direct ou indirect. Le vote est égal et secret. L'âge légal du vote est de 20 ans.Ces principes étant affirmés, la Constitution camerounaise institue les trois principaux pou- voirs d'Etat : le pouvoir exécutif, le pouvoir légis- latif et le pouvoir judiciaire. Elle consacre ainsi les principales institutions de l'Etat.LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUELe Président de la République est la clé de voûte du système politique camerounais. Chef de l'Etat, il incarne l'unité nationale. La Constitution lui confère des pouvoirs très importants : il définit la politique de la Nation, veille au respect de la Constitution, assure par son arbitrage le fonction- nement régulier des pouvoirs publics. Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'inté- grité du territoire, de la permanence et de la continuité de l'Etat, du respect des traités et accords internationaux (Article 5). La position centrale qu'occupe le Président de la Républiqueau sein des institutions camerounaises se fonde sur le fait qu'il est l'élu de la Nation toute entière.Conformément à la Loi N°2008/001/ du 14 avril 2008 modifiant et complétant certaines dis- positions de la Loi N° 96/06/ du 18 janvier 1996 portant révision de la Constitution du 2 juin 1972, le président de la République du Cameroun est élu pour un mandat de 7 ans et est rééligible. Le chef de l’exécutif camerounais est élu au suffrage universel direct à un tour et à la majorité des suffrages exprimés.L'article 8 de la Constitution dispose que le Président de la République représente l'Etat dans tous les actes de la vie publique. Il est le chef des Forces Armées. Il veille à la sécurité intérieure et extérieure du territoire national.Il accrédite les ambassadeurs, et les envoyés extra- ordinaires des puissances étrangères sont accrédités auprès de lui. Il promulgue les lois. Il exerce le droit de grâce après avis du Conseil Supérieur de la Magistrature. Il exerce le pouvoir réglementaire.le Président de la République crée et organise les services publics de l'Etat. Il nomme aux emplois civils et militaires. Il peut dissoudre l'Assemblée Nationale (article 8).Le Président de la République peut proclamer par décret l'état d'urgence qui lui confère des pou- voirs spéciaux. Il peut aussi par décret, procla- mer l'état d'exception et prendre à ce titre toutes les mesures qu'il juge nécessaires (Article 9).Le Président de la République nomme le Premier Ministre et, sur proposition de celui-ci, les autres membres du gouvernement.Il fixe leurs attributions et met fin à leurs fonctions.Le président de la République et les membres du gouvenement réunis en conseil des ministresLES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN


































































































   46   47   48   49   50