Page 66 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 66

66LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNPour optimiser les performances le MINMAP a recommandé la transmission des dossiers d’appel d’offres avant la fin de l’annéeet singulièrement les cas de fraude et de corrup- tion, traqués avec la dernière énergie. C’est ainsi qu’en 2014 par exemple, 56 entreprises ont été exclues de la commande publique pour diverses pratiques de fraude. Le MINMAP a en outre exclu 26 personnes de toute activité relative à la passation et au contrôle des marchés publics, celles-ci ayant posé des actes allant à contre-cou- rant des valeurs que la réforme entend promou- voir. Dans ce registre, l’un des cas marquants est certainement la relève pure et simple d’un respon- sable du MINMAP de ses fonctions, et son ren- voi subséquent à son administration d’origine.BOOSTER DE LA CROISSANCEL’attribution au Cameroun de deux Coupes d’Afrique des Nations impliquait un déploiement spécial. En raison de la mise en œuvre des projets afférents à l’organisation de ces compétitions en 2016 et 2019. La première CAN s’est tenue, avec un réel succès en matière d’organisation. Nul doute que le défi de la tenue de celle de 2019 sera relevé avec la même réussite. Le MINMAP aura, une fois encore, un rôle de première importance à jouer dans la contractualisation, le suivi et le contrôle des marchés y afférents. Par ailleurs, l’amélioration du cadre et des conditions de travail reste au menu des priorités. Ces dernières années, la construction des locaux devant abriter les diverses Délégations Régionales et Départementales se sont poursuivies.S’agissant du système d’information, le MINMAP a entrepris le développement de son site Web et la mise en œuvre son schéma directeur informa- tique, tout en se lançant dans l’étude sur la mise en place d’une véritable infrastructure réseau. Et parlant du programme « Passation », la formation des personnels et des acteurs du système conti- nuera à retenir, comme par le passé, toute l’atten- tion de la hiérarchie de ce Ministère.D’une manière générale, il s’est engagé à mener ses activités dans un contexte marqué par le retour à l’austérité budgétaire, elle-même en réso- nance parfaite avec les très hautes prescriptions du Président de la République sur la réduction du train de vie de l’Etat. Dans la foulée, il est donc question d’être plus rigoureux dans la gestion des crédits alloués aux ordonnateurs délégués et secondaires, avec à l’esprit ce qu'il convient d’appeler l’éthique de la chose publique.Parlant justement de l’éthique de la chose publique, qui rime avec la quête de gouvernance dans le système des marchés publics, le MIN- MAP lance des appels incessants pour le respect des valeurs morales et éthiques qui doivent fon- der la conviction de chacun et guider l’action de tous. La « tolérance zéro » que cette Administration a décidé d’infliger à la corruption va continuer à revêtir tout son sens nLa « tolérance zéro » contre la corruption


































































































   64   65   66   67   68