Page 69 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 69

• de la gestion des ressources et du patrimoine de la Communauté ;• de la direction des travaux communautaires ; • de la représentation de l'agglomération dansles cérémonies protocolaires.UNE FEUILLE DE ROUTE DENSEA la Communauté urbaine de Yaoundé, l’exer- cice 2016 se présentait sous de bons auspices, au vu de la feuille de route élaborée à l’entame de l’année. Ainsi, il était question, s’agissant par exemple du foncier :• De procéder à des acquisitions foncières pour l’aménagement d’un marché au quartier Messassi ;• De constituer des réserves foncières à Nkolondom ;• De procéder à d’autres acquisitions foncières. Sur d’autres plans, il a été prévu :• La réhabilitation de bâtiments communaux à usage commercial ;• La réhabilitation des toilettes publiques dans les marchés ; et l’achèvement de la construction de divers marchés ;• La construction de dalots à l’échangeur de Nkolbisson ;• L’aménagement d’accès aux campus de l’Université catholique d’Afrique centrale ;• La construction d’ouvrages d’assainissement dans la ville (dalots) ;• L’aménagement de certains carrefours avec feux tricolores ;• Le bitumage de la voirie à l’intérieur du Parcours Vita ;• La réhabilitation des bouches d’incendie dans la ville ;• Les travaux de remplacement des mâts de la Place Ahmadou Ahidjo ;AMÉNAGEMENT ÉCO-TOURISTIQUEOn l’a dit, la préservation de l’environnement est une des préoccupations fortes des pouvoirs publics camerounais. La Communauté urbaine de Yaoundé partage ce souci, elle qui a prévu, pour l’exercice 2016, l’aménagement éco-touristique des Monts Messa. D’autres travaux portent sur :• L’aménagement éco-touristique du Mont Yéyé • La réhabilitation de la station d’épuration deMendong ;• L’élaboration du plan pluriannuel d’embellisse- ment des collines et hauts reliefs de Yaoundé ;• L’étude du réseau de collecte et transport des eaux usées de Biyem-Assi et de la station d’épu- ration de Nkol-Mbenda (communément appelé Montée Jouvence), etc.La Communauté urbaine a également prévu l’ac- quisition de divers véhicules et engins (pick-up, remorqueuse, minibus), de barrières métalliques, d’augmenter les plateformes pour bacs à ordures ; de poursuivre les études stratégiques de déve- loppement de Yaoundé et de son aire métropoli- taine et l’élaboration des Plans d’Occupation des Sols. Programmés toujours pour le même exercice :Développer des amménagements sortifs, ici un club de tennisLES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN69


































































































   67   68   69   70   71