Page 70 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 70

70LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN• La mise à jour du système d’information géo- graphique de Yaoundé ;• La contribution de la Communauté urbaine de Yaoundé au projet d’adressage ;• L’application informatique de gestion urbaine. ENTRETIEN VOIRIES ET ASSAINISSEMENTCe volet reste également important au nombre des actions que mène régulièrement la Communauté urbaine de Yaoundé. La Feuille de route pour 2016 avait donc prévu :• Des études d’aménagement des voiries ;• L’entretien des voiries revêtues par point à temps ; • Le cantonnage des abords de route ;• La réalisation des ouvrages à Nkolbikok dansMais la Communauté urbaine, consciente que c’est un combat de tous les instants, ne compte pas s’arrêter là, ni dormir sur des lauriers certes amplement mérités. Pour son exécutif, en tête duquel le Délégué du Gouvernement, c’est une œuvre de longue haleine qui ne fait que com- mencer. Il est question de toujours mieux protéger les populations des maladies dues à l’insalubrité, de garantir la sécurité des citoyens contre les périls des zones marécageuses et des construc- tions sauvages. Il faut également s’employer à faciliter leurs déplacements, à lutter sans répit contre les embouteillages, les stationnements abusifs et les conducteurs irresponsables.Les défis, c’est aussi la plus grande réduction possible de la pollution sonore et olfactive, c’est l’éradication de l’incivisme urbain, la poursuite de la création d’espaces verts (qui semblent avoir un vif succès auprès des citadins),.Il est en outre question, pour la CUY, de rendre la ville de Yaoundé plus compétitive sur le plan économique. Tous ces projets, dont beaucoup sont réalisés ou en voie de l’être, ont finalement pour but de redonner la cité à ses habitants. Une cité propre, belle, captivante et attrayante, dont le développement respecte cependant son envi- ronnement naturel. Tous les actes de la Communauté urbaine vont dans ce sens, malgré de multiples pesanteurs, et parfois des incompré- hensions, des résistances, qui freinent l’exécutif de la Communauté dans ses efforts. Mais ce der- nier est déterminé à ne rien lâcher. La marche en avant sera poursuivie. Il y va de l’avenir de Yaoundé, capitale du Cameroun, siège des insti- tutions de la République nle cadre du Programme d’Amélioration des Bidonvilles ;Participatif• L’entretien du Canal du Mfoundi ;• Les travaux de curage et la réfection desouvrages d’assainissement ;• Divers travaux portant sur l’éclairage public ;• L’entretien des feux tricolores ;• Des travaux sur la signalisation horizontale et verticale ;• L’équipement de voirie, etc. YAOUNDÉ TOURNÉ VERS LE FUTURAu final, la Communauté urbaine de Yaoundé poursuit sur une lancée engagée depuis plusieurs années déjà, et dont l’objectif est de rendre la capitale camerounaise toujours plus belle et tou- jours plus attractive.Malgré les difficultés et les pesanteurs, les choses avancent donc dans la ville, qui est promise à un bel avenir. D’ailleurs, ceux qui la redécouvrent après l’avoir quittée il y a quelques années seu- lement ont du mal à reconnaître bien des endroits quand ils y reviennent. De nouveaux immeubles ont été érigés, d’autres sont en voie de finition et d’autres encore en train de sortir de terre. Les rues sont nettoyées assez régulièrement, les pou- belles débordantes qui jonchaient les abords des routes sont reléguées au rang de vieux souvenirs. De nouveaux magasins plus propres et plus accueillants, parfaitement fonctionnels, se dres- sent dans plusieurs quartiers de la ville, au grand bonheur des commerçants comme des clients. C’est un fait, Yaoundé, dont la cure de jouvence a été entamée il y a quelques années, montre un visage avenant, qu’elle est bien partie pour gar- der longtemps encore, si les choses persistent dans la bonne voie.Signature d’une convention d’investissement immobilier


































































































   68   69   70   71   72