Page 78 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 78

78Au premier semestre 2015, les couvertures vac- cinales des antigènes traceurs Penta3 et VAR ont été respectivement de 75 % et 71,1 % contre 79,2 % et 78,7 % à la même période de 2014.S’agissant de la surveillance épidémiologique, 11 cas de méningites bactériennes ont été noti- fiés et neuf cas de diarrhées positifs au rotavirus détectés.ANTIGÈNESBCGPOLIO 3VARVAT2+VAAPENTA3Evolution de la couverture vaccinale au Cameroun (en %)2011 2012 2013 20142015*LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN80,3 81,5 82,1 74,3 71,080,3 85,0 88,0 79,1 82,476,0 81,8 83,1 80,4 71,176,3 72,6 61,7 63,7 55,775,4 80,1 82,8 79,7 68,382,2 85,2 88,6 86,7 75,0Source : MINSANTE - N.B.:VAR = rougeole ; VAT2+ = antitétanique pour femmes enceintes ; VAA = fièvre jaune ; DTC3* = DTC + HepB- antigène de référence ; Penta3 = combinaison de plusieurs antigènes (Hépatite B-Hib-DTC3) * 1er trimestre.LUTTE CONTRE LA MALADIESIDAEn 2014, les nouvelles infections à VIH dans la population totale sont estimées à 58 630, soit 44,1 % des hommes et 55,9 % des femmes. Sur 667 770 personnes testées au VIH/Sida, 32,095 ont été déclarées séropositives, soit un taux de prévalence de 4,8 %. Quant au diagnos- tic et à la prise en charge, 12 763 cas d’IST ont été diagnostiqués et traités grâce aux ONG CAMNAFAW et CARE.Sur 476 477 femmes enceintes testées au VIH, 31 112 ont été déclarées séropositives, soit un taux de prévalence de 6,3 % contre 4,7 % en 2013. Sur les 31 112 femmes enceintes séro- positives, 22 297 ont reçu un protocole antiré- troviral parmi lesquelles 10 599 ont été mises sous traitement ARV et 11 698 sous une pro- phylaxie ARV. Le taux de couverture des femmes enceintes séropositives sous ARV passe de 32,7 % en2013à53,5%.Surles19527maris des femmes enceintes testés, 9 % ont été décla- rés séropositifs contre 10,1 % en 2013. Sur les 10 994 enfants nés de mères séropositives set testés à la polymarase chain reaction, 613 ont été déclarés malades, soit un taux de séropositi- vité de 5,6 %. Sur les 10 718 enfants exposés au VIH à la naissance en 2014, 7 318 ont été mis sous prophylaxie ou cotrimoxazole dès l’âge de six semaines.Les activités de la prévention de la transmission de la mère à l’enfant se sont poursuivies. Dans cette optique, 6 281 prestataires ont bénéficié d’un ren- forcement de capacité, dont 4 027 ont été formés sur la prévention de la transmission de la mère à l’enfant, 1 933 formés sur les prélèvements des « Dry Blood Spot » et 321 sur l’utilisation des comp- teurs « cellule différenciée de type 4 ».La file active des personnes vivant avec le VIH sous traitement ARV est passée de 131 531 en 2013 à 145 038 en 2014. Elle comprend 6 099 enfants de moins de 15 ans, 40 659 hommes et 98 280 femmes.En 2014, 46 152 poches de sang ont été col- lectées parmi lesquelles 911 se sont avérées positives au VIH. Dans le domaine de la préven- tion et de la contamination, 38 002 917 préser- vatifs masculins et 2 469 464 féminins ont été distribués. Le projet américain (President’s Emergency Plan for Aids Relief) a continué de soutenir le programme de transfusion sanguine.Centre International de Re fe rence Chantal Biya pour mieux lutter contre le Sida


































































































   76   77   78   79   80