Page 92 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 92

92Evolution des effectifs des élèveset enseignants dans l’enseignement secondaireENSEIGNEMENTSecondaire-Général-(ESG)Public Privé TotalNormal-ENIEGSalle de classe18 611 10 732 29 3432013/2014Enseignants44 241 25 466 69 7071 279 774 2 023Elèves1 128 501 437 442 1 555 94323 890 6 154 30 044Salles de classe19 157 12 089 31 246536 461 9972014/2015*Enseignants45 873 26 618 72 4911 349 868 2 217Elèves1 214 938 477 880 1 692 81824 695 6 908 31 603Public 464 Privé 425 Total 889Pour ce qui est des résultats relevant de la direc- tion des examens, des concours et de la certifica- tion, les taux de réussite au BEPC ordinaire, BEPC bilingue et CAP industriel sont en recul res- pectivement de 9,2 points, et 0,7 point et se situent à 40,8 %, 66 % et 40,1 %. Les taux deréussite au CAPIEMP et CAPIET se sont améliorés et sont de 94 % et 92,8 % respectivement. Hormis ceux de la filière science et technologie du tertiaire, les taux de réussite aux examens rele- vant de l’office du baccalauréat sont en hausse. S’agissant, hormis celui General Advanced.Taux de réussite aux examens officiels de l’enseignement secondaire (en %)EXAMENSBEPEC ordinaireBEPC bilingueCAP SITCAP industrielBACC-ESGBACC-STTBACC-EST (industriels)PROB-ESGPROB-STTSESSIONS 201450,075,341,640,856,263,749,630,142,723,344,053,5SESSION 201540,866,046,640,156,755,559,237,639,131,442,666,9EXAMENSBrevets professionnels industriels Brevets professionnels Com.SESSION 201464,3 29,136,434,4164,032,555,724,134,364,350,4SESSION 201562,9 25,941,244,960,045,064,2ndndndndPROB-EST (industriels)PROB brevet technicienBrevets de technicienBrevets d’études professionnels industrielsGCE-General Ordinary LevelGCE-General Advanced LevelGCE-Technical Ordinary LevelGCE-Technical Advanced LevelProbatoire Technique in EnglishPROB de brevet de technicien in EnglishBaccalauréat Technique in EnglishBrevets de Technicien in EnglishLES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNPROGRAMME D’URGENCE SCOLAIRELe chef de l’Etat a ordonné en février 2015, un déblocage spécial de 3,5 milliards dans le cadre du programme d’urgence scolaire pour le soutien aux élèves déplacés de certains départe- ments de la région de l’Extrême-Nord (Diamaré, Mayo-Sava, Mayo-Tsanaga et Logone et Chari). Le MINEDUB a bénéficié de 2,6 milliards et le MINESEC de 815 millions.Cette enveloppe a permis notamment de construire 252 salles de classe dont 208 pour l’éducation de base et 44 pour l’enseignement secondaire, 79 forages, 20 dortoirs, 10 cantines ; d’acquérir 7 930 tables bancs. Ces infrastructures sont opé- rationnelles à la rentrée scolaire 2015/2016 ;Source : MINESEC, nd = non disponiblepayer les frais d’inscription aux examens officiels des élèves déplacés.Des mesures spéciales d’un coût de 648,9 millions ont été prises, notamment un aide financière aux élèves du secondaire, un paquet minimum (livres, cahiers, stylos) aux élèves de l’éducation de base, un appui spécial en vivres (riz, sucre, huiles...) et, une prime spéciale aux 5 818 personnels du sec- teur public en poste dans lesdits départements. Le MINESEC et le MINEDUB ont organisé des cours intensifs afin d’aider les élèves déplacés à préparer les examens officiels 2015. Les besoins en ensei- gnants ont été comblés à travers le recrutement des titulaires du CAPIEM résidant dans ces localités dans le cadre du recrutement de 3 060 instituteurs.


































































































   90   91   92   93   94