Page 93 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 93

Ministère des Sports et de l’Education PhysiqueLe Ministère des Sports et de l’Education Physique est chargé du suivi de la politique nationale des sports et de l’éducation physique ainsi que des organismes sportives se situe en amont. Il participe également à l’élaboration du suivi des compétitions sportives et du développement du sport de haut-niveau...RAYONNEMENT INTERNATIONALL’option des pouvoirs publics de faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035 place le jeune, et plus précisément le sportif jeune, au centre des préoccupations du Chef de l’Etat. Ceci amène les personnels du Ministère des Sports et de l’Education Physique (MINSEP) et tous les acteurs du mouvement sportif à encadrer avec minutie les jeunes sportifs, en vue de renforcer l’aura du Cameroun au plan international à travers différentes disciplines sportives. Il faut le relever, la vitalité du sport camerounais exprime en partie la puissante vitalité de la jeunesse camerounaise, et partant, celle de tout le peuple camerounais.Pour réussir dans les missions qui sont les siennes, le MINSEP s’est investi dans plusieurs champs rele- vant de son domaine d’action au cours de l’exer- cice 2015 écoulé. Ainsi, dans le secteur de l’en- cadrement du mouvement sportif, les activités ont concerné deux pans majeurs de ce Département ministériel : la promotion de l’Education Physique et le rayonnement de l’image du Cameroun à tra- vers le sport. En ce qui concerne la promotion de l’Education Physique, on peut évoquer :o La mise en œuvre des programmes officiels réac- tualisés d’Education Physique et Sportive (EPS) ; o La production et la diffusion des programmeset des guides pédagogiques, le suivi de l’ap- plication des textes réglementaires d’EPS en formation continue et aux examens officiels ;o l’élaboration, en collaboration avec les admi- nistrations partenaires, des outils d’inspection à l’instar des bulletins conjoints d’inspection.Toujours dans ce domaine, il faut relever que la sensibilisation des populations sur les vertus de la pratique régulière des activités physiques n’a pas été en reste. La célébration de la Journée Nationale de l’Education Physique sur l’ensemble du territoire national, du 3 au 5 juin 2015, sous le thème « Education Physique pour un Cameroun dynamique et performant », a ainsi mobilisé quelque 400 mille personnes.PRATIQUE SPORTIVE DYNAMISÉEEn ce qui concerne le sport, plusieurs actions ont été menées, visant d’une part, à normaliser le fonctionnement des associations et fédérations sportives civiles nationales, et, d’autre part, à dynamiser la pratique sportive au niveau national et sur la scène internationale.Dans ce chapitre, l’on peut relever l’aboutissement du processus de normalisation de la Fédération Camerounaise de Football, qui a permis la mise en place d’un Comité exécutif reconnu par l’Etat et les instances internationales, l’organisation, sous la houlette du MINSEP, des premières Assemblées générales ordinaires de la Fédération Nationale des Sports Scolaires (FENASSCO).Dans le cadre de la promotion de l’image du Cameroun à travers le rayonnement du sport sur la scène nationale et internationale, le Gouvernement camerounais a déboursé environ 6 milliards F CFA pour le financement de la par- ticipation du Cameroun aux compétitions locales et internationales. Un appui a été octroyé à la Ligue de Football Professionnel, de même que des subventions ont été allouées aux associations sportives et aux ONG.Les efforts consentis par les pouvoirs publics ont permis l’obtention de 321 médailles, dont 93 en Or, 98 en Argent et 130 en Bronze. Au regard de la moisson obtenue l’année précédente, à savoir 108 médailles, pour 39 en Or, 30 en Argent et 39 en Bronze, il y a lieu de saluer l’engagement, la détermination, le courage et la persévérance des athlètes camerounais lors des compétitions.Les lauriers remportés sont le fruit d’une syner- gie d’action entre les administratifs, les enca- dreurs techniques, les sportifs eux-mêmes, ainsi que les divers partenaires. De façon détaillée, le Gouvernement a assuré la partici- pation des athlètes camerounais à 74 compé- titions sportives.On peut ainsi relever : > > >LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN93


































































































   91   92   93   94   95