Page 94 - Atouts-Cameroun-2017-FR
P. 94

94LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUNAU NIVEAU INTERNATIONALLe pays a pris part aux compétitions suivantes :o La Coupe du Monde de football féminin « Canada 2015 » ;o Les Jeux du Commonwealth de la Jeunesse « Iles Samoa 2015 » ;o Divers championnats d’Afrique : lutte, judo, haltérophilie, etc. ;o Les Coupes d’Afrique des Nations de volleyball Dames et Messieurs ;o La FAAZA International Athletic Competition (Tournoi International pour Déficients visuels) à Dubaï.AU NIVEAU NATIONALLe Cameroun a abrité diverses compétitions spor- tives, dont :o La 13e édition du Grand Prix cycliste Chantal Biya ;o L’Ascension du Mont Cameroun à Buea ; o Le Championnat d’Afrique de Sambo,d’Athlétisme et de Tennis de table ;o La 1ère édition de la CAN de football pourdéficients visuels (CECIFOOT) « Douala 2015 » ; o La 5e édition de l’Open de Golf de la villede Yaoundé...Au terme de ces compétitions sportives, quelques sélections nationales ont retenu l’attention par leur brillante prestation. Notamment l’équipe nationale de Sambo, championne d’Afrique, la sélection nationale de CECIFOOT, vice-cham- pionne d’Afrique, et la sélection féminine seniorde football, 8e de finaliste de la dernière Coupe du Monde de cette catégorie et meilleure sélec- tion africaine de l’année 2015.Au plan international, le Cameroun a pu se féliciter de la désignation d’un de ses dignes fils à des postes de responsabilité au sein de certaines ins- tances sportives internationales, à savoir : Issa Hayatou, au poste de président par intérim de la FIFA, désignation après laquelle il a eu droit à un hommage retentissant de la Nation ; Hamad Kalkaba Malboum, vice-président de l’International Association of Athletics Federation (IAAF) ; François Mbassi, président de la Confédération africaine de Nanbudo et de Sambo.Le point d’orgue de la saison 2015 aura été la cérémonie de clôture et de remise solennelle des trophées aux clubs vainqueurs de coupe, céré- monie présidée par le Chef de l’Etat.DÉVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURESSur ce plan, les engagements pris par l’Etat du Cameroun vis-à-vis de la Confédération Africaine de Football pour l’organisation des CAN 2016 et 2019 ont amené toutes les administrations impliquées à prendre des mesures visant à rem- plir le cahier de charges de la CAF.Au niveau spécifique du MINSEP, les travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures sportives ont été lancés et suivent leur cours.En vue de la Coupe Africaine des Nations (CAF) fémi- nine 2016, prévue à Yaoundé et Limbe, lesUne vue du palais des sports de Yaoundé


































































































   92   93   94   95   96