Page 120 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 120

 120
                 LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
Les autorités de Yaoundé sont déterminées à ren- forcer la compétitivité du Cameroun et son poten- tiel de croissance à moyen terme, dans le droit fil de leur stratégie visant à atteindre l’émergence à l’horizon 2035. L’achèvement des grands projets d’infrastructures d’énergie et de transport contri- buera à doper l’investissement du secteur privé, la création d’emplois et la diversification de l’économie, et il va de pair avec des réformes complémentaires destinées à préserver la stabi- lité financière, à élargir l’accès à la finance et à améliorer le climat des affaires.
La réussite du programme du Cameroun dépen- dra aussi de la mise en œuvre de politiques et réformes d’accompagnement par les institutions régionales.
RELATIONS AVEC L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE
L'importance du commerce extérieur, et en parti- culier des exportations (bananes, cacao, coton, caoutchouc, café, bois,) pour l'économie du Cameroun, justifie que Yaoundé ait établi des relations avec l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) dont les règles régissent le commerce mondial. Depuis 1995, différents contacts ont eu lieu entre Yaoundé et l’organisa- tion afin de mettre en conformité la législation camerounaise avec les règles de l'OMC.
La libéralisation de l'économie poursuivie depuis une dizaine d'années et le retrait subséquent de l'Etat de divers secteurs d'activités a rapproché les conditions prévalant au Cameroun des exi- geances de la globalisation des échanges. Toutefois, nombreux sont ceux qui pensent que la
fixation des cours des produits de base qui constituent l'essentiel des exportations africaines et les subventions accordées à l’agriculture des pays développés faussent le jeu des échanges et pénalisent les pays comme le Cameroun.
RAPPORTS AVEC L’AGENCE MULTILATÉRALE DE GARANTIE DES INVESTISSEMENTS
Le Cameroun a signé avec différents pays des accords de garantie des investissements. Au nom- bre de ceux-ci, on peut citer la France, le Luxembourg, l’Allemagne, les Pays Bas, la Suisse, l’Italie, la Chine, la Roumanie et la Belgique. Outre ces accords bilatéraux, Yaoundé a conclu en 1999 avec l’Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (AMGI) un accord cadre aux termes duquel cette institution apporte au Cameroun son assistance technique. Cette coopération renforce les garanties apportées à titre bilatéral. Elle vise à encourager les investisse- ments à des fins productives, accompagnant ainsi l’action de la Banque Mondiale et de ses filiales.
A cet effet l’Agence délivre des garanties, y com- pris par les opérations de coassurances et de réassurances contre les risques non commerciaux pour les investissements d'Etats membres dans un autre pays membre. Elle contribue par des activi- tés complémentaires appropriées, à promouvoir le flux d'investissement vers et entre les Etats mem- bres en développement.
L'AMGI a effectué un diagnostic de la Société Nationale d'Investissement (sni). Le plan d'action qui a été approuvé, a d'abord consisté à l’exa- men d'un cadre institutionnel. L'AMGI apporte à la SNI son assistance pour l’amélioration de sa
 L'importance du commerce extérieur Camerounais, justifie que Yaoundé ait établi des relations avec l'OMC






















































































   118   119   120   121   122