Page 136 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 136

 136
                 S.A., partenaire du géant américain General Electric, pour les études, la conception, le finance- ment, la construction et l’exploitation de la centrale (Made Boot). Les diligences, pour ce faire, sont en cours, menées par le partenaire.
LE PROJET SONARA
Objectif : extension et modernisation de la raffi- nerie de la SONARA pour désormais raffiner le brut lourd camerounais.
Situation actuelle : la première phase actuellement en cours : extension de la capacité de production et de stockage pour un coût total de 3 000 mil- liards de FCFA environ. La phase II prévue avant la fin de l’année 2014 (construction d’une unité de conversion, unité hydrogène et unité de soufre) pour un coût de 350 milliards de FCFA.
LE PROJET FIDES GESTION
Objectif : construction des parcs solaires photo- voltaïques d’une capacité de 500 MW à travers l’étendue du territoire national.
Situation actuelle : 36 kw déjà installés à Meyomessala. Terrassement et construction de clôture achevés sur le site de Maroua, le groupe français FIDES Gestion conduit actuellement l’ex- tension de la phase-pilote de 100 à d’autres localités du pays.
LE PROJET HUAWEI
Objectif : construction des mini-centrales solaires photovoltaïques pour l’électrification de 1000 localités rurales du Cameroun.
Situation actuelle : porté par la firme chinoise Huawezi, ce projet a déjà permis, dans sa phase-pilote, d’installer 409 lampadaires solaires pour l’éclairage public de l’axe Ngousso-université de Soa ainsi que l’intérieur du campus. Cette phase a coûté 1,5 milliard de FCFA suite à un don du gouvernement chinois.
La réalisation de la première phase dans les autres régions du Cameroun est en cours, avec un financement de l’Eximbank de Chine.
ELECTRIFICATION RURALE
A côté de l’augmentation de l’offre, l’Etat entre- prend aussi des actions visant à améliorer l’accès à l’électricité dans les campagnes. Il y déploie
Pour améliorer l’accès des populations rurales à l’énergie électrique
depuis plusieurs années des ressources issues du budget d’investissement public. Mais la tâche est énorme au regard de l’évolution de la demande sur les dix prochaines années. Actuellement, moins de 4 000 localités sont électrifiées sur les 13 000 en moyenne que compte le pays.
Pour améliorer l’accès des populations rurales à l’énergie électrique, 42 localités ont été électri- fiées en 2016 sur financement BIP et 09 autres par l’Agence d’électrification rurale (AER). Par ail- leurs 63 localités sont en cours d’électrification sur financement BIP et 19 par l’AER. Dans le cadre du projet de développement du secteur de l’énergie, financé par le Cameroun et la Banque mondiale, 27 localités dans le septentrion et 27 dans la région du Nord-Ouest sont en cours d’électrification. En matière d’énergie renouvela- ble, les travaux de construction de deux mini-cen- trales solaires au Sud-Ouest dans le cadre du projet ERD-RUMPI se poursuivent. Dans le cadre du projet gouvernemental d’électrification de 350 localités par énergie photovoltaïque, la phase 1 concernant l’électrification de 166 localités se poursuit et, le financement de la phase 2 relative aux 184 localités a été sécurisé.
 Production et distribution d’électrique en milieu rurale
      RUBRIQUES
Production
Variations (en %)
Nombre d’abonnés
Variations (en %)
2014
6 080
11,7
951 501
7,0
2015
6 344
4,3
1 020 362
7,2
2016
6 511
2,6
1 101 373
7,9
2017*
6 835
5,0
-
-
    LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
Source ENEO Cameroun S.A - *estimations






















































   134   135   136   137   138