Page 138 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 138

 138
                 LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
Au premier semestre 2017 et en glissement annuel, la production des produits pétroliers baisse, à cause de l’arrêt des activités de la SONARA pendant trois mois pour restructurer la
chaîne de production. Au terme de l’année, la production des produits blancs pourrait croître de 39,6 % pour se situer à 1 898 582 tonnes métriques.
Productions de produits pétroliers (en tonnes métriques)
1er Sem
LIBELLES 2015 2016
(a) (b)
1er Sem
2016 2017
(c) (d)
Estimation
2017
(e)
VARIATIONS (%)
(c/a) (d/b)
1,7 -82,2
3,5 -83,2
0,2 -80,6
2,8 -83,2
15,8 -92,5
-5,8 -89,7
-1,1 -69,0
Sources : SONARA
                PRODUITS BLANCS dont 1 337 545 668 032 1 360 150 118 662 1 898 582
 Super 387 800
Gasoil 669 493
Kérosène (pétrole lampant et jet A1)280 252
211 858
325 460
130 714
157 842
11 390
67 307
401 289
670 803
288 058
331 351
21 645
131 814
38 594
54 774
25 294
11 889
1 171
20 878
617 504
876 377
404 701
190 218
18 738
334 054
   Fuel oil (1 500 et 3 500)
Butane
Distillat
285 993
22 988
133 252
  En 2016, les mises à la consommation de super et de fuel 1500 sont respectivement en hausse de 2,5 % et 4,2 % par rapport à 2015 ; celles du gasoil, du jet A1, du pétrole lampant et du fuel 3 500 baissent respectivement de 1,9 %, 4 %, 0,7 % et 70 %. L’approvisionnement du marché natio- nal en gaz domestique est évalué à 92 661 tonnes métriques, dont 70 805 tonnes importées. Les quantités de gaz domestique consommées s’élèvent à 93 922 tonnes métriques, en progres- sion de 0,5 % par rapport à 2015.
Au premier semestre 2017 et en glissement annuel, hormis le gaz domestique, les quantités consommées des produits pétroliers avals sont en baisse. Cette évolution fait suite à la conjoncture économique défavorable observée dans la sous- région. La production nationale de gaz domes- tique se chiffre à 835 tonnes métriques, en chute de 92,8 % par rapport à la même période de 2016. Les importations croissent de 52,9 % et les quantités consommées de 9,2 %.
 Au terme de l’année, la production des produits blancs pourrait croître de 39,6 % pour se situer à 1 898 582 tonnes métriques






































   136   137   138   139   140