Page 151 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 151

                 Une vue de face du barrage hydroélectrique de Lom Pangar
BARRAGE DE LOM PANGAR MIS EN SERVICE
Le barrage hydroélectrique de Lom Pangar dont la pose de la première pierre a été effectuée par le président de la République S.E. Paul Biya, le 3 août 2012, assure bel et bien déjà son rôle de régularisation du fleuve Sanaga. Cette fonction est renforcée depuis la réception provisoire du barrage le 30 juin 2017, avec pour consé- quence, grâce aux 6 milliards de mètres cubes d’eau disponibles, le relèvement du débit garanti de la Sanaga pendant l’étiage. Ce dernier, initia- lement à 640 m3/s, a évolué jusqu'à atteindre 1040 m3/s, soit plus de 40% d'augmentation.
Selon les experts, l’économie réalisée en termes de gasoil par la société en charge de la produc- tion et de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun serait estimée à plus d’une vingtaine de milliards de francs CFA, du fait de la mise en eau réussie du barrage de Lom Pangar.
A l’heure actuelle, les variations hydrologiques sai- sonnières qui réduisaient la production hydroélec- trique sont donc bien maitrisées grâce à la réalisa- tion de cet important ouvrage. Ainsi, les déles- tages dus à la production réduite sont devenus un lointain souvenir, ce qui cadre avec une prédiction que faisait le Chef de l’Etat lors de son discours de la pose de la première pierre dudit projet.
CAP SUR L’USINE DE PIED
ET LES LIGNES DE TRANSPORT D'ÉNERGIE
Le président du Groupe de la Banque Africaine de Développement, la BAD, Dr Akinwumi A. Adesina, a procédé le 16 juillet 2017 à la pose
de la première pierre de l’Usine de Pied de Lom Pangar. Cette cérémonie marquait officiellement le début des travaux de construction de l’usine de production de Lom Pangar.
La centrale en construction, d’une capacité de 30 MW, sera reliée par une ligne de transmission de 105 kilomètres et 90 kilovolts à la ville de Bertoua, et favorisera l’électrification de 150 localités dans la région de l’Est et le raccordement de près de dix mille (10.000) ménages et de plu- sieurs producteurs autonomes. Cette composante du projet hydroélectrique de Lom Pangar sera assurée par l’entreprise CHINA CAMC ENGI- NEERING CO LIMITED. Le pré-requis majeur dans le démarrage des travaux de ladite ligne, à savoir l'indemnisation des populations impactées par les travaux y relatifs, a été levé depuis janvier 2017, avec l'indemnisation des 416 personnes impactées et la réinstallation de 15 ménages.
CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES
Il faut relever que par ailleurs, dans le cadre d’un Plan de Développement Local (PDL), EDC a lancé, la construction de 164 infrastructures dans la région de l’Est. Le PDL du Projet Hydroélectrique de Lom Pangar entre dans sa phase de réalisation. Ces 164 infrastructures, parmi lesquelles des salles de classe, des latrines, des puits aménagés, des forages, des châteaux d’eau, des blocs opératoires, des logements d’astreinte, des hangars, cases com- munautaires, aires de séchages, kits solaires, etc., seront opérationnelles d’ici fin 2018 dans les arron- dissements de Belabo, Bétaré-Oya et Ngoura.
Les activités du PDL s’inscrivent dans le cadre des Mesures environnementales et sociales du Projet Lom Pangar. Une composante qui vise l’atténua- tion des impacts environnementaux et sociaux générés par le Projet tels que libellés dans le Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) et le Plan d’Indemnisation et de Réinstallation (PIR).
Bien que de nombreuses autres infrastructures sociocommunautaires aient déjà été réalisées par EDC dans le cadre du Plan d’Indemnisation et de Réinstallation (PIR) entre 2011 et 2017, le PDL va plus loin, afin d’étendre le train des mesures compensatoires en faveur des popula- tions de l’ensemble de la zone du projet. Sa mise en œuvre permet ainsi de répondre aux sollicita- tions des localités qui ont peu ou pas du tout bénéficié de compensations substantielles dans le cadre du PGES et du PIR.
Doté d’un financement de la Banque Mondiale de l’ordre de 1,3 milliard de FCFA, le Plan de développement local du Projet Lom Pangar a pour finalité d’offrir la possibilité aux populations de l’Est non bénéficiaires des compensations directes et indirectes, de profiter des retombées du projet à travers des investissements et activités génératrices de revenus n
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
151
 

















































































   149   150   151   152   153