Page 172 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 172

 172
INFRASTRUCTURES
 B.P. 4020 DOUALA
Tél. (237) 333 420 133 Fax. (237) 333 426 797
www.portdedouala-cameroun.com E-mail : pad@portdedouala-cameroun.com
                  LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
PORT AUTONOME DE DOUALA
Face à la concurrence portuaire internationale et à la dispersion des trafics jadis considérés comme «naturels» pour le Port de Douala- Bonabéri, des actions fortes sont entrain d'être menées pour hisser le PAD aux standards reconnus, en vue de consolider ses performances, son attractivité et sa compétitivité...
RENOVATION ET DEVELOPPEMENT DU PORT DE DOUALA-BONABERI : PROMESSES TENUES
Le processus de normalisation, de rénovation et de développement en cours d'implémentation au Port de Douala est une promesse du Chef de l'Etat Paul Biya.
En effet, le 6 octobre 2011, le candidat Paul Biya en campagne dans le Wouri, avait affirmé avec force conviction, que "Douala doit devenir « le port » de référence du Golfe de Guinée". Il en exposera d'ailleurs tout un programme de développement, tant pour la ville de Douala que pour son Port. Pour le Chef de l'Etat, la moder- nisation du Port de Douala-Bonabéri est d'un enjeu vital pour toute l'économie nationale, et même pour la sous région : "Porte d’entrée du Cameroun et de plusieurs pays voisins, poumon économique du pays, Douala doit rester à l’avant-garde de notre combat pour l’accéléra- tion de la croissance et la création d’emploi »
Un mandat plus tard, ce qui a été promis est entrain de se réaliser. Le Port de Douala- Bonabéri est dans une nouvelle dynamique en phase avec les exigences de la modernité et les nombreuses mutations d'un secteur maritime et portuaire international très concurrentiel.
Engagée par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, sur les hautes directives de Monsieur le Président de la République, la moderni- sation annoncée à Douala passait par la normalisa- tion. Le processus a été engagé avec les activités des terminaux selon l'esprit et la lettre des recom- mandations contenues dans le rapport du 05 décembre 2016. Compte tenu de la nouvelle vision du Port de Douala-Bonabéri, Cyrus Ngo'o nommé le 24 août 2016, va étendre le processus de nor- malisation à l’ensemble des activités portuaires .
Face à la concurrence portuaire internationale et à la dispersion des trafics jadis considérés comme «naturels» pour le Port de Douala-
Bonabéri, des actions fortes sont donc entrain d' être menées pour donner du contenu aux pres- criptions du Chef de l'Etat, en hissant ce Port aux standards reconnus, afin d'asseoir ses perfor- mances, son attractivité et sa compétitivité.
La normalisation vise donc le retour à l’ortho- doxie des rôles prescrits par la réforme por- tuaire de décembre 1998. Le PAD, autorité portuaire, définit les cahiers de charges et les standards opérationnels, sociaux, sécuritaires. Il veille et s’assure de leur application. Les autres composantes de la communauté por- tuaire, les appliquent.
Pour y parvenir, le dispositif de normalisation mis en place et soutenu par le Gouvernement de la République à cet effet permet: d’asseoir une saine application des normes là où elles existent; de les instaurer et/ou les renforcer au regard de la modernité des ports. Il s'agit in fine, d'établir durablement la stabilité sociale pour ce qui est des personnels et un fonctionnement respectueux des cahiers des charges en ce qui concerne les terminaux et les activités. Des préalables pour une renovation et un développement sans heurts.
En effet, le Chef de l'Etat Paul Biya veut faire du Cameroun, un hub maritime et portuaire moderne dans le golfe de Guinée. C'est la rai- son d'être de la loi cadre n°98/021 du 24 décembre 1998 portant organisation du secteur portuaire et ses textes d’application dont le décret n°99/128 du 15 juin 1999 relatif à l’or- ganisation et au fonctionnement des organismes portuaires autonomes. Ces textes ont ainsi créé le Port Autonome de Douala ; le Port Autonome de Kribi ; le Port Autonome de Limbé et le Port Autonome de Garoua.
Avec détermination et panache, Paul Biya, dans le cadre de sa politique des grandes réalisations, vient d’achever la première phase de l’édifica- tion du Port en eau profonde de Kribi.
















































































   170   171   172   173   174