Page 181 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 181

                 INTRODUCTION
Dans son message de fin d’année à la nation le 31 décembre 2015, le président de la République Paul Biya a instruit le gouvernement d’accélérer la mise en place des conditions préa- lables à l’industrialisation du Cameroun. Ces conditions indispensables sont : le développe- ment des infrastructures de communication et télé- communications. Dans ce dernier domaine, le Cameroun doit rattraper au plus vite son retard dans le développement de l’économie numé- rique. Celle-ci est un véritable accélérateur de croissance, en plus d’être une véritable niche d’emplois nouveaux pour la jeunesse. Le pays doit pouvoir en tirer avantage pleinement.
BATIR UN CAMEROUN NUMERIQUE
L’ancrage de la vision du président Paul Biya de faire du Cameroun un pays émergent doit se tra- duire, dans le sous-secteur des télécommunica- tions /TIC, par la mise en place des infrastruc- tures destinées à en faire un pays numérique à l’horizon 2035.
Pour bâtir un Cameroun numérique, le gouverne- ment s’est donc engagé à construire des points d’atterrissement de câbles sous-marins, en pre- nant l’option de faire entrer le pays dans diffé- rents consortium. Ainsi, le Cameroun a renégocié son partenariat avec le SAT-3, et engagé des négociations pour devenir membre du WACS
(West Africa Cable System), d’ACE (Africa Coast to Europe) et du Main One, afin de construire les points d’atterrissement de leurs câbles le long de sa façade maritime, l’objectif à terme étant de porter l’accès aux capacités des câbles sous- marins à hauteur de 3 Tbits/S3.
EXTENSION DU BACKBONE A FIBRE OPTIQUE
A ce jour, ce linéaire est passé à plus de 10 000 km2, traversant le pays du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, avec des bretelles vers les pays voisins : le Tchad, le Gabon, la Guinée équatoriale, la RCA et le Nigeria. Toutefois, il reste largement insuffisant pour le Cameroun, dont les ambitions « d’aménagements numériques » commandent de disposer d’ici 2020 de plus 20 000 km de fibre optique, maillant tout le territoire national. Dans le cadre de la mise en œuvre du réseau large bande, le gouvernement a obtenu d’Eximbank Chine en juillet 2012, un crédit à taux conces- sionnel pour la réalisation du programme NBN (National Broadband Network). Ce programme est organisé autour de cinq projets.
ETAT DES LIEUX DES SERVICES
DES TELECOMMUNICATIONS ET TIC
Le nombre d’abonnés aux services des télécom- munications se présente ainsi qu’il suit :
• Le taux de pénétration de la téléphonie mobile se situe à 85,69 %.
POSTES ET TÉLÉCOMMUNICATIONS
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
181
   



















































































   179   180   181   182   183