Page 187 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 187

                 Présentation par le Directeur Général de CAMTEL du projet SAIl au MINPOSTEL
• Faire des relevés GPS pour positionner le câble et les répéteurs, et cartographier les fonds et les reliefs sous-marins ;
• Déterminer les profondeurs d'immersion à l'aide de relevés bathymétriques, et faire des relevés géo- logiques pour analyser la nature des sédiments.
Le survey des fonds marins dans les eaux territo- riales camerounaises a débuté le 27 octobre 2017 à Kribi. La cité balnéaire constituait le point de départ pour cette phase, qui a duré deux mois et demi environ.
Toutes les opérations de reconnaissance détaillée se sont achevées en janvier 2017, cela a permis de fixer l’itinéraire définitif du câble entre Kribi et Fortaleza. L’itinéraire définitif, mais aussi les détails relatifs aux divers éléments du système de câbles. Il s’agit, entre autres, des types de câbles à utiliser, des longueurs nécessaires à la fabrication, des répéteurs pour l’amplification du signal, des équali- seurs. La réception usine de cette infrastructure a été effectuée en Norvège du 09 au 12 janvier 2018.
De Fortaleza, le SAIL pourra être interconnecté à d’autres systèmes de câbles, avec des prolonge- ments éventuellement jusqu’aux Etats-Unis. A Kribi également, des prolongements d’une part vers le réseau national camerounais, et d’autre part vers des pays voisins seront à envisager.
C’est dans cette optique que des travaux de génie civil urbain, sur une longueur d’environ 2 kms, ont été entrepris. Dans le même temps, l’édi- fication d’une nouvelle chambre de plage (Beach Manhole), pour l’atterrissement du SAIL, a débuté à Kribi en octobre 2017.
La construction d’une nouvelle station d’atterrisse- ment de câbles sous-marins à Kribi a démarré en
janvier 2018. C’est une articulation importante dans le processus d’installation du système de câbles. Avec l’entrée en fonction du SAIL, le pay- sage des télécommunications au Cameroun va connaître une transformation radicale.
DES RETOMBÉES D’ENVERGURE
Le SAIL est un projet qui sera bénéfique autant pour le Cameroun, pour l’Afrique, que pour le reste du monde. C’est un câble important de par sa position stratégique. D’emblée, il permettra de connecter directement le Cameroun à l’Amérique. Une pre- mière car, jusque-là, les échanges vers ce continent transitent par l’Europe. Les accès vers l’international seront donc diversifiés et les capacités multipliées.
En effet, les 6 000 km de câble sous-marin qui vont relier le Cameroun au Brésil prévoient une capacité additionnelle de 32 TB pour rendre le trafic vraiment fluide, entraîner une baisse significative des coûts, et favoriser une multiplicité de solutions de communica- tion électronique. Cette connexion directe permettra de réduire la latence du réseau, promouvoir le déve- loppement des entreprises de haut débit universel au Cameroun, et former un chemin de restauration pour certains systèmes de câbles, lors d’une éventuelle reprise après sinistre, grâce aux ressources sous- marines implémentées par le projet.
En Afrique, et précisément en Afrique centrale, le SAIL permettra d’accélérer le développement et l’amélioration des infrastructures des Technologies de l’Information et de la Communication (TICs), la promotion des connaissances, ainsi que le partage et le transfert de compétences. Suivra la création d’emplois grâce à l’implémentation de nouveaux fournisseurs de services des réseaux haut débit et de solutions de communications électroniques.
Sur un autre plan, l’aboutissement de la construc- tion d’un câble sous-marin entre le Cameroun et le Brésil renforcera les relations entre les deux Etats. Ce projet positionnera progressivement le Cameroun comme un centre d’affaires, une plaque tournante des télécoms dans le monde et consolidera son statut de locomotive économique.
Pour résumer, rappelons que l’objectif global du SAIL est de multiplier, améliorer et sécuriser l’offre de services et d’infrastructures à large bande du Cameroun et en Afrique centrale. De manière spé- cifique, le South Atlantic Inter Link vise à moderniser et adapter la structure du réseau large bande natio- nal, ainsi qu’acroître les capacités des services de télécommunication internationale du Cameroun et de la sous-région d’Afrique centrale afin de consa- crer la Souveraineté Numérique du Cameroun.
La mise en œuvre du SAIL intervient dans un contexte où l’exigence de la modernisation du réseau large bande, et de la croissance des capa- cités Internet du Cameroun et de la sous-région Afrique centrale apparaissent plus que cruciales n
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
187
 
















































































   185   186   187   188   189