Page 204 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 204

 204
                   LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
sur 14,25 km à Buéa et Limbé ; 31,25 km à Yaoundé et Douala : 1 ,8 km à Mbalmayo.
Les travaux de construction des voiries urbaines sont réalisés sur : 18,7 km de voies d’accès et 72 000 m2 de parking et espaces verts à Buea et Limbe ; 4,25 km de voie d’accès à Yaoundé. Par ailleurs, les travaux de construction de l’auto- route Yaoundé-Nsimalen, dans sa section rase- campagne sont réalisés à 70 %, et ceux de la voie d’accès aux logements sociaux de Mbanga- Bakoko à Douala à 53 %
ASSAINISSEMENT
En 2016, l’assainissement en milieu urbain s’est poursuivi avec la réalisation de 9 km de drain à Yaoundé sur le canal du Mfoundi et ses affluents. Les opérations de drainage des eaux pluviales sur un linéaire de 39 km dans la ville de Douala se poursuivent avec un taux de réalisation de 22 %. Pour lutter contre le désordre urbain, 100 kiosques modernes à caractère commercial ont été construits à Yaoundé.
Pour promouvoir le développement social intégré en milieu urbain : 200 jeunes ont été formés en horticulture, en fabrication et pose de pavés, dans les communes de Foumbot, Bankim et Ebolowa I ; des ateliers pour la fabrication des briques de terre comprimées ont été construits et équipés dans les centres d’insertion des jeunes de Yaoundé (Nkomkana) et Bagangté ».
PRODUCTION EN MASSE DE LOGEMENTS
La demande en logement s’évalue à près d’un million avec une augmentation de 100 000 chaque année.
La demande en logement s’évalue à près d’un million
Face à cette situation et avec pour hisser le Cameroun dans la sphère des pays émergents à l’horizon 2035, le gouvernement camerou- nais s’est engagé dans le cadre de sa straté- gie pour la croissance et l’emploi, sur la construction de plus de 17 000 logements sociaux de 50 000 parcelles et le renforce- ment des capacités institutionnelles lui permet- tant d’une part, d’augmenter l’offre dont la demande des couches défavorisées est de plus en plus forte, et d’autre part de contribuer à l’essor des villes comme des centres de pro- duction des biens et des richesses.
En 2016, dans le cadre du programme gouver- nemental de 10 000 logements sociaux, les tra- vaux de construction des premiers 1 675 loge- ments confiés aux PME locales se poursuivent avec des niveaux d’exécution de 90 % pour Yaoundé et 67 % pour Douala.
Dans le cadre de la coopération avec la Chine : la construction de 50 logements sociaux à Limbe est achevée ; les travaux de construction de 50 logements dans chacune des villes de Bafoussam, Bamenda et Sangmélima sont en cours ; les tra- vaux de construction de 530 logements de la cité des cinquantenaires à Douala ont démarré.
Dans le cadre du PLANUT, les travaux de construction de 100 logements à Ebolowa sont réalisés à 34 %. Pour recaser les populations déplacées du fait des inondations, le projet d’ur- gence de lutte contre les inondations a construit à Yagoua, 257 cases, 66 latrines, 66 cuisines, 3 forages à motricité humaine et 7 puits, au profit de 72 familles.





















































































   202   203   204   205   206