Page 218 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 218

  218
                 LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
LES CULTURES VIVRIERES
En 2016, la production de l’agriculture vivrière progresse de 5,8 % conte 5,4 % en 2015. Les cultures concernées sont notamment : les céréales, les racines et les tubercules, ainsi que les fruits et légumes.
CÉRÉALES
Cette filière regroupe principalement le maïs, le mil/sorgho et le riz paddy.
MAÏS
En 2016, la production s’établit à 2 101 631 tonnes, en hausse de 1,5 % par rapport à 2015. Pour améliorer la production, les actions menées ont porté sur : la mise en exploitation de 400 ha de champs de production de maïs des- tiné à la consommation ; la production de 37,7 tonnes de semences de pré-base et de 1 181,1 tonnes de semences certifiées. Par ailleurs, pour assurer la sécurité alimentaire des populations, 2 000 tonnes de maïs ont été collectées et stockées dans les magasins.
MIL/SORGHO
La production de mil/sorgho progresse de 10 % pour atteindre 1 144 992 tonnes en 2016. Cet accroissement est consécutif à l’augmentation des surfaces cultivées et à l’introduction de nouvelles variétés plus résistantes aux changements clima- tiques. Pour améliorer la production, 25,1 tonnes de semences de pré-base et de base et, 60 tonnes de semences certifiées ont été distribuées aux
la production de maïs s’établit est en hausse de plus de 1,5 %
agriculteurs. En outre, 1 500 tonnes de sorgho ont été conservées au titre de stocks de sécurité.
RIZ PADDY
En 2016, la production de riz paddy augmente de 12 % pour atteindre 311 674 tonnes. Cette amélioration est consécutive à : la poursuite de la vulgarisation de la culture du riz pluvial ; la production de 923 tonnes de semences de base et de 2 355 tonnes de semences certifiées pour le riz irrigué ; la production de 53 tonnes de
Par ailleurs, 600 tonnes de stocks de sécurité ont été constitués




















































































   216   217   218   219   220