Page 237 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 237

  237
                 accompagne les communautés riveraines dans la gestion des massifs forestiers existants et le reboi- sement pour la production durable du bois éner- gie. Par ailleurs, la formation des artisans menui- siers en technique de séchage de fabrication de meubles à partir des chutes de bois se poursuit.
ENVIRONNEMENT ET PROTECTION DE LA NATURE
La politique gouvernementale en matière de pro- tection de la nature et de l’environnement porte sur la lutte contre les changements climatiques, les pollutions, les nuisances et les substances chi- miques dangereuses.
les quantités de bois exportées sont évaluées à 1,3 million de m3
LUTTE CONTRE LA DÉSERTIFICATION ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES
Pour lutter contre la désertification et l’érosion, 2 500 ha de terre ont été restaurés dans la région de l’Extrême-Nord en 2016. Le projet sahel vert a permis la mise en terre de 30 000 plants, la construction de 10 nouveaux forages et la distribution de 9 360 foyers améliorés ;
GESTION DURABLE DE LA BIODIVERSITÉ
En 2016, la restauration de la mangrove dans la zone côtière s’est poursuivie avec la transplanta- tion de 2000 plants de palétuviers dans la loca- lité de Mouanko. Pour lutter contre la jacinthe d’eau et les autres plantes aquatiques envahis- santes, 20 hectares ont été nettoyés et aménagés.
RECHERCHE ET INNOVATION
Pour améliorer la productivité du secteur agropastoral, les actions réalisées au cours de l’année 2016 pour la recherche et l'innovation sont : le développement de nouvelles tech- niques d'irrigation : le développement de nou- veaux itinéraires techniques permettant de réduire l'incidence parasitaire sur la culture du bananier plantain ; la production d'un référen- tiel des technologies développées et diffusées par l'Institut de Recherche Agricole pour le Developpement (IRAD); la mise en oeuvre du projet de cartographie et d'analyse des sols destinés aux vergers cacao et cafés ; le rac- courcissement de la durée des jachères ; la transformation des sous-produits agricoles (coques de cacao, déchets de bananes, bri- sures de cacao) en aliments pour animaux.
Il existe plus de 600 essences de bois commercialisables au cameroun
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN






















































































   235   236   237   238   239