Page 249 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 249

                AUTRES PRODUITS D’ÉLEVAGE
En 2016, la production d’œufs de table est de 84 129 tonnes, en augmentation de 6,4 %, contre 12 % en 2015. Cette évolution s’explique par les actions gouvernementales qui ont permis de maitriser la grippe aviaire intervenue en mai
2016. La production laitière s’accroît de 7,2 % pour se situer à 223 527 tonnes. Dans la filière apicole, la production de miel progresse de 2 % pour s’établir à 4 719 tonnes. Les actions menées ont porté notamment sur la formation de 60 éleveurs sur la production du miel et la trans- formation des produits de la ruche.
Evolution des produits dérivés de l’élevage (en tonnes)
       LIBELLES
Œufs de table
Lait
Miel
COUVERTURE SANITAIR
2014
70 846
191 908
4 536
2015
79 059
208 604
4 626
2016
84 129
223 527
4 719
VARIATIONS (EN %)
6,4
7,2
2,0
      Pour la couverture sanitaire des cheptels et la lutte contre les zoonoses, les actions concernent : l’encadrement de 21 017 organisations de producteurs sur les techniques de vaccination ; le renforcement du dispositif de lutte contre la grippe aviaire par l’acquisition du matériel et des équipements pour la gestion des foyers ; la construction/réfection de 25 centres zootech- niques vétérinaires et de 7 parcs vaccinogènes ; la délivrance de 14 autorisations de mise sur le marché des médicaments vétérinaires ; le trai- tement épi-cutané de 142 838 têtes de bétail dans le septentrion par la mission spéciale d’éradication des glossines au départ et au retour des transhumances.
PROGRAMME AGROPOLE
En 2016, les activités réalisées sont le lancement de 11 nouveaux agropoles, dont 02 en produc- tions vivrière, 04 en production industrielle, 03 en production animale et 02 en production pisci- cole. Leur mise en place a généré 925 emplois permanents et 1050 emplois temporaires.
Par ailleurs, les agropoles de transformation de cacao de Kékem et Mbalmayo ont bénéficié des subventions respectives de 1,2 milliard et 850 millions. Le total des subventions allouées aux 40 agropoles fonctionnels s’élève à 3,68 milliards.
Par prévision, la production obtenue au cours le l’année 2016 est de :
n Poulet : n Porc :
n Poisson : n Soja :
1 607 960 têtes ; 28 318 têtes ; 2 741 tonnes ; 9 815 tonnes.
n Ananas : n Avocat : n Cacao :
n Huile de palme : n Maïs :
n Manioc :
n Œufs :
n Pomme de terre :
16 099 tonnes ; 1 449 tonnes ;
1 332 tonnes de fèves pour la transformation ; 8 000 tonnes ;
12 867 tonnes ; 3 300 tonnes ;
294 000 000 d’unités ; 26 000 tonnes ;
PÊCHE ET PISCICULTURE
INTRODUCTION
La demande annuelle de poisson est estimée à un peu plus de 300 000 tonnes. En 2016, la
La Piciculture une stratégie du gouvernement pour combler le déficit de la production
Source : MINEPIA
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
 249
 

















































   247   248   249   250   251