Page 253 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 253

                 ELEVAGE
 B.P. 1410 Yaoundé
Tél. (237) 222 20 08 10 Fax. (237) 222 20 08 09
www.sodepa.cm
E mail : courrier@sodepa.cm
SOCIETE DE DEVELOPPEMENT ET D’EXPLOITATION DES PRODUCTIONS ANIMALES
Créée en mars 1974, la SODEPA assure une production animale soutenue et diversifiée tant en quantité qu’en qualité; Elle devunue depuis, un outil essentiel pour la sécurité et la traçabilité alimentaire des viandes tout en contribuant au développement socio-économique local, et national...
La Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales (SODEPA), créée par Décret n° 74/182 du 08 mars 1974, modifié et com- plété par Décret n° 81/395 du 09 septembre 1981, a pour but de la production, à l’échelle nationale de produits carnés frais pour la consom- mation des ménages et des produits dérivés à tra- vers la gestion des Ranchs, Abattoirs et Boucheries.
Société Anonyme avec Conseil d’Administration dont le siège se trouve à Yaoundé ayant pour tutelle technique, le Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales, et pour tutelle financière, le Ministère des Finances, la SODEPA est aussi une entreprise de développement, qui dispose d’un patrimoine foncier d’environ 383 233 hectares. Elle compte en outre des Unités Opérationnelles, Ranchs, Zones d’Aménagement Agro-pastoraux et Abattoirs.
S’agissant des Ranchs, on a principalement : le Ranch du Faro (Adamaoua), sur 60 000 ha ; le Ranch de Ndokayo (Est), sur 144 000 ha ; le Ranch de Dumbo (Nord-Ouest), sur 38 000 ha ; la Station d’élevage de Jakiri (Nord-Ouest), d’une superficie de 600 ha.
Par ailleurs, dans le cadre de l’exécution du Plan Viande I et II, le Décret n°74/412 du 24 avril 1974 a délimité les périmètres nationaux d’amé- nagement agro-pastoraux.
Pour les opérations de développement, d’encadre- ment et d’organisation professionnelle des produc- teurs, les périmètres de Dibi, Tourningal et Djohong (Adamaoua) et les secteurs de Tadu et Tugi (Nord- Ouest) sont concédés à la SODEPA. L’encadrement porte principalement sur : l’accompagnement dans les activités d’élevage, les prestations des services pour l’amélioration génétique par la sélection, le croisement et le transfert embryonnaire, l’héberge- ment des animaux en toute saison, l’aménagement des pâturages, la culture fourragère, les études de faisabilité et d’appui-conseil.
POUR UNE FILIÈRE D’ÉLEVAGE MODERNE
La SODEPA vise à contribuer à la promotion d’une filière d’élevage moderne qui garantit la crois- sance, l’emploi et l’autosuffisance en protéines ani- males à l’horizon 2035. Dans sa vision de moder- niser le secteur de la production animale, le Gouvernement à travers le MINEPIA, oriente la SODEPA, vers : une évolution pour un élevage de deuxième génération dans les ranchs ; l’industriali- sation de la filière bovine par la modernisation des abattoirs, la construction d’entrepôts frigorifiques et des boucheries témoins. C’est dans cette optique qu’au plan stratégique, la vision de développe- ment de l’entreprise cadre avec les orientations du MINEPIA et les objectifs du DSCE.
LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, UNE PRIORITÉ
La SODEPA a pour objet le développement de l’éle-
vage et l’amélioration de la sécurité alimentaire au Cameroun et au-delà. A ce titre, elle est principale-
ment chargée : de l’acquisition, la création, l’admi- nistration, l’exploitation et le développement de toutes entreprises d’élevage, de production des denrées agricoles nécessaires à cet élevage, de transformation et de conservation des productions animales notamment dans ses abattoirs, ses entre-
pôts frigorifiques et ses ateliers de conditionnement
; du commerce des produits labélisés d’élevage
bruts ou transformés y compris leurs sous-produits ;
de la promotion des techniques d’élevage, des pro-
duits destinés à la commercialisation et dérivés ; du développement biotechnologique ; du développe-
ment et la gestion d’un stock stratégique de sécurité permanent en viande dans les entrepôts frigori- fiques ; de la gestion du patrimoine collectif natio-
nal des périmètres nationaux d’aménagement agro- pastoral et de tous les ouvrages collectifs desdits périmètres existants ou à créer par elle, conformé-
ment aux clauses et conditions du cahier des charges joint au décret de concession ; de l’assis- tance aux exploitants agricoles et éleveurs de péri- mètres nationaux d’aménagement agro-pastoral >>>
  LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
253
 






































































   251   252   253   254   255