Page 279 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 279

                 INTRODUCTION
Le sous-secteur des BTP a connu une reprise d’ac- tivité considérable après l’atteinte par le Cameroun du point d’achèvement de l’initiative PPTE et la réduction subséquente de la dette exté- rieure du pays. Le gouvernement dispose ainsi de ressources financières substantielles lui permettant de lancer de grands projets structurants, généra- teurs de croissance et d’emplois. En 2014, le sous-secteur bâtiments et travaux publics a pro- gressé de 10,8 % et a représenté 3,2 % du PIB. Il a contribué pour 0,3 point à la croissance. Les travaux réalisés dans ce sous-secteur concernent la construction des routes, l’entretien et la protec- tion des infrastructures routières et le suivi de l’exécution des travaux de construction des bâti- ments et édifices publics selon les normes.
Les objectifs stratégiques visés par les travaux rou- tiers consistent à faire passer à l’horizon 2020 la fraction des routes bitumées à 17 % et celle des routes en bon état à 55 % à travers l’entretien et la protection du réseau routier existant.
LE SECTEUR DU BATIMENT
En 2016, les actions menées ont porté principa- lement sur le contrôle de l’exécution des travaux de construction des salles de classe, des amphis et blocs pédagogiques et administratifs universi- taires. Les travaux de construction des barrages
hydroélectriques se poursuivent ainsi que ceux des bâtiments publics.
En 2017, les constructions civiles se poursuivent et concernent :
• les lignes de transport d’énergie de Memve’ele et Mékin ;
• les logements sociaux ;
• les centres hospitaliers régionaux ;
• la rénovation et la réhabilitation des bâtiments des hôpitaux généraux de Yaoundé et Douala ;
• les salles de classe, les amphis, les blocs péda- gogiques et administratifs universitaires ;
• les immeubles (INS, MINPROFF, MINTP) ; • les stades d’Olembé et Japoma ;
• les autoroutes Yaoundé-Douala et Yaoundé- Nsimalen ;
• le second pont sur le Wouri ;
• les barrages hydro-électriques de Mekin et
Memve’ele.
Par ailleurs, les travaux de rénovation du palais des Congrès de Yaoundé et de construction de l’immeu- ble siège de la Caisse Autonome d'Amortissement du Cameroun (CAA). sont achevés.
BATIMENTS ET TAVAUX PUBLICS
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
279
   













































































   277   278   279   280   281