Page 280 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 280

  280
                  LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
INFRASTRUCTURES ROUTIERES
En 2016, la densité du réseau bitumé est de 0,30 km pour 1 000 habitants contre 0,27 km en 2015 et, la part du réseau en bon état de sur- face de 17,2 % contre 10 %. Ces évolutions s’expliquent par : la construction de nouvelles routes bitumées ; la réhabilitation de routes bitu- mées et en terre.
Les travaux de construction des routes suivantes sont achevés :
• Djoum-Mintom (RN9), (98 km) ;
des construction de logement ont été nombreuses cette année
• Foumban-Manki (RN6), (40 km) ;
• Pénétrante Est de la ville de Douala (RN3),
(19,2 km) ;
• Zoétélé-Nkolyop (RD 34), (30 km) ;
Par ailleurs, dans le cadre du bitumage des routes à trafic modéré, les lots suivants d’un linéaire total de 83 km sont achevés :
• Mengong (inter N2)-Nkolbityé-vers Nselang phase 1 (10 km) ;
• Nkolanga’a-Nkoabang (inter N10) (10 km) ; • Melong-Bangem, phase 1 (26,5 km) ;
• Echangeur Bandjoun-Baham-Bangou (18,5 km) ; • Banekane-Babou-Myamga-Bassamba (18 km).
La boucle du Dja a été réhabilitée sur 75 km, dont 54 km pour l’itinéraire Nkpwang-Bidjong et 21 km pour Zoétélé-Nkilzock-vers Nkolbang. Dans le cadre de l’entretien courant, 1 834,3 km de routes en terre, 619,6 km de routes bitumées et 2 450 km de routes rurales ont été aména- gées. En outre, l’entretien confortatif du lot 3 : Douala-Limbé-Idénau (93 km) a été réalisé.
Au 30 juin 2017, le niveau d’avancement des travaux de construction des routes et autres ouvrages se présente ainsi qu’il suit :
• autoroute Yaoundé-Douala, phase 1 (60 km) : taux d’exécution 39 % ;
• autoroute Edéa-Kribi-Lolabe, phase 1, tronçon Kribi-Lolabe (38,5 km): taux de réalisation 60,2 % ;
De plus en plus de construction d’infrastructures routières bitumées















































































   278   279   280   281   282