Page 287 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 287

                 INTRODUCTION
En 2016, la valeur ajoutée du secteur tertiaire progresse de 4,5 % après 3,4 % en 2015. Ce secteur contribue pour 2,3 points à la croissance réelle et représente 52,1 % du PIB. Cette accélé- ration est essentiellement imputable à la bonne tenue des activités dans les branches « restau- rants et hôtels », « informations et télécommunica- tions », « éducation » et « banques et organismes financiers ». L’organisation de la CAN féminine a également contribué à cette dynamique.
COMMERCE
En 2016, la valeur ajoutée de la branche «com- merce, réparation véhicules » croît de 4,6 % après 3,5 % en 2015. Les actions menées por- tent notamment sur la régulation du marché inté- rieur et la promotion des produits locaux.
Le gouvernement a engagé un programme de promotion de la consommation des produits locaux. Il s’est traduit par l’organisation de 306 opérations de ventes promotionnelles dans 40 localités. Les produits écoulés sont notamment : le riz ; les huiles raffinées ; le sucre ; le miel ; le poi- vre de Penja ; la farine de soja. Ces opérations ont permis aux exposants de réaliser un chiffre d’affaires de 6,3 milliards.
S’agissant de la régulation du marché intérieur, 193 marchés témoins périodiques se sont tenus
dans plusieurs localités et ont permis d’écouler les produits agro-pastoraux d’un volume de 15 481,6 tonnes. Par ailleurs, 351 marchés forains ont été organisés pour les produits permettant d’écouler 2 502,5 tonnes.
La lutte contre les pratiques commerciales illicites a permis d’infliger 772 sanctions à des entre- prises, dont 600 cas relevant des prix et de la concurrence, 66 cas relatifs à la métrologie et 106 cas concernant la qualité et le service après-vente. Les amendes issues de ces sanctions ont généré 5,8 milliards.
Au premier semestre 2017, les activités ont porté prioritairement sur l’organisation des missions éco- nomiques hors du pays et des manifestations foraines. Un accent particulier a été mis sur : la pro- motion du label Cameroun avec l’élaboration des certificats de conformité entre les produits camerou- nais et ceux importés. L’opération a donné lieu à la délivrance de 8 049 certificats pour une valeur de 123,9 millions ; l’organisation des caravanes pro- motionnelles, des marchés forains, des journées nationales de consommation et des foires.
La répression des fraudes a permis de relever 30 000 infractions concernant les prix, le commerce illicite et la métrologie. S’agissant de la protec- tion du consommateur, 147,8 tonnes de mar- chandises non conformes et impropres à la consommation pour une valeur de 35,8 millions ont été saisies et détruites.
LES SERVICES
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
287
   





















































































   285   286   287   288   289