Page 309 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 309

                DÉPÔTS DE LA CLIENTÈLE
A fin décembre 2016 et par rapport au 31 décembre 2015, les dépôts augmentent de 3,9 % et se chiffrent à 3 661,1 milliards. Cette évo- lution est essentiellement attribuable aux dépôts des particuliers et des organismes publics.
A fin juin 2017, les dépôts s’élèvent à 3 789,4 milliards, en hausse de 3,6 % en glissement annuel. L’augmentation des dépôts des entre- prises privées (+5,5 %), de l’administration
publique centrale (+5,2 %) et des administrations privées (+15,1 %) a été atténuée par la baisse des dépôts des entreprises publiques (-11,9 %) et des sociétés d’assurances et de capital (-10,6 %)
Par type de clientèle, les particuliers détiennent la plus grande part des dépôts (39,9 %). Ils sont suivis par les entreprises privées (23,4 %), l’ad- ministration publique centrale (7,6 %), les entre- prises publiques (7,5 %) et les organismes publics (6 %).
 LIBELLÉS
Administration publique centrale
Administration publique locale
Organismespublics
DÉC. 2015
(a)
287,6
26,8
171,1
JUIN 2016 DÉC. 2016
(b) (c)
275,0 266,4
28,3 22,6
207,7 223,7
128,4 141,1
320,9 280,8
840,6 834,0
132,3 124,5
JUIN 2017 VARIATIONS (%)
POIDS (%)
JUIN 2015
7,6
0,5
6,0
3,9
7,5
Dépôts par type de clientèle (en milliards)
              Administrationsprivées 130,4
Entreprisespubliques 287,7
Entreprisesprivées 801,2
Sociétés d’assurance et de capital 131,0
(d) (c)/(a)
289,3 -7,4
19,2 -15,7
228,1 30,7
147,8 8,2
282,7 -2,4
887,1 4,1
118,3 -5,0
100,4 5,5
1 510,4 4,6
(d)/(b)
5,2
-32,2
9,8
15,1
-11,9
    Entreprisesindividuelles 100,7 95,4 106,2
5,5 23,4
-10,6 3,1
5,2 2,6
2,9 39,9
28,3 5,4
3,6 100
Source : BEAC, MINFI/DAE
 Particuliers
Divers
TOTAL
1 408,2
180,1
3 524,8
1 467,6
160,7
3 656,9
1 473,3
  Par rapport au 31 décembre 2015, les dépôts à terme augmentent de 12,7 % et s’établissent à 500,6 milliards à fin décembre 2016. Les dépôts à régime spécial sont en hausse de 10,1 % et se chiffrent à 251,6 milliards.
Au 30 juin 2017 et en glissement annuel, tous les types de dépôts progressent. La progression des dépôts à terme est la plus forte (+14,8 %). Les dépôts à vue représentent 77,5 % du total, les dépôts à terme 14,8 % et les dépôts à régime spécial 7,7 %.
192,0 206,1 6,6
3 661,1 3 789,4 3,9
ENCOURS DES CRÉDITS
Dépôts de la clientèle par nature (en milliards)
Au 31 décembre 2016, l’encours des crédits s’élève à 3 161,1 milliards, en hausse de 5,7 % par rapport à la même période en 2015. Cette évolution est essentiellement attribuable aux crédits octroyés aux entreprises privées qui augmentent de 9 %. Par contre, les crédits à l’administration publique centrale et aux orga- nismes publics diminuent respectivement de 40,8 % et 38,1 %.
 LIBELLÉS
Dépôts à régime spécial
dont bons de caisse
Dépôts à terme
Dépôts à vue
TOTAL
DÉC.-15
(a)
251,6
249,2
444,1
2 859,1
3 524,8
JUIN-16
(b)
280,0
276,5
488,3
2 886,6
3 654,9
DÉC.-16
(c)
276,9
274,3
500,6
2 883,6
3 661,1
JUIN-17
(d)
292,4
288,6
560,8
2 936,2
3 789,4
VARIATIONS EN %
(c)/(a) (d)/(b)
POIDS JUIN-17
(%)
7,7
7,6
14,8
77,5
100
          10,1
10,1
12,7
1,9
3,9
4,4
4,4
14,8
1,7
3,7
    Source : BEAC, MINFI/DAE
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
309
 
   307   308   309   310   311