Page 327 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 327

 327
                 Les services du Guichet Unique des opérations du Commerce Extérieur - GUCE à Douala
extérieur concentre dans une même enceinte tous les intervenants dans les procédures relatives aux importations et aux exportations. Au centre des affaires maritimes de Douala, sont désormais regroupées les bureaux de plusieures banques, des services du Port autonome de Douala, de Office national du Cacao et du Café d’un Service phytosanitaire des bureaux des douanes et du Trésor, ect...
LES ACTIVITÉS DU GUCE
• L’accomplissement de toutes les formalités rela- tives aux opérations d’import-export en un seul endroit ; et l’édition et la diffusion des documents de déclaration des opérations du trafic maritime international du Cameroun en liaison avec les administrations et les opérateurs concernés ;
• La gestion d’un système informatique destiné à l’automatisation des procédures ;et la mainte- nance des équipements informatiques ;
• Et plus généralement, toutes les opérations complémentaires ou connexes susceptibles d’améliorer l’effectivité et l’efficacité des procé- dures du commerce extérieur.
Le Guichet unique des opérations du commerce extérieur apporte :
• Une souplesse dans le traitement des dossiers et une réduction drastique des délais de sortie et de passage des marchandises au port de Douala ;
• Une facilité dans les démarches des chargeurs et opérateurs économiques ;et une simplification des procédures ; ainsi qu’une économie d’échelle qui réduirait sensiblement les coûts des transactions maritimes.
Outre les intervenants cités plus haut, le Guichet unique des opérations du commerce extérieur (GUCE) a comme membres du côté des administrations, le MINFI (ministère de l’Economie et des Finances), MINCOMMERCE (le ministère du Commerce) et le MINTRANS (ministère des Transports).
Côté organismes et associations professionnelles :
o Port autonome de Douala
o La Chambre de commerce, d’industrie et des
mines du Cameroun
o Le Groupement inter-patronal du Cameroun o Le Groupement professionnel des acconiers
du Cameroun
o L’Union des consignataires et armateurs du
Cameroun
o Le Syndicat des commissionnaires agréés en
douane et transitaires du Cameroun
o Le Syndicat des commerçants importateurs et
exportateurs du Cameroun
o Le Groupement des exportateurs du
Cameroun
o L’Association professionnelle des établisse-
ments de crédit du Cameroun
o L’Association bananière du Cameroun o Le Groupement des importateurs du
Cameroun
o Le Syndicat des industriels du Cameroun
o Le Syndicat national des transporteurs routiers
du Cameroun
o L’Association des sociétés d’assurances du
Cameroun
o Le Syndicat des auxiliaires de transport et de transit.
CODE DES DOUANES
Le code des douanes est régi au Cameroun par l’acte N° 7/93-UDEAC-555-CD-SE1 du 21 juin 1993 por- tant révision du tarif extérieur commun et fixant les modalités d’application du tarif préférentiel généralisé.
Cette importante réforme fiscalo-douanière a abouti en 1999 à la simplification du tarif des douanes et à l’abaissement de la pression fiscale à l’importation. Avant cette date, les tarifs des douanes connaissaient une multitude de taux suivant la position tarifaire.
Désormais, le Cameroun a un tarif à taux modéré qui répond aux attentes de la communauté interna- tionale en matière d’échanges et aux règles de l’OMC. Aujourd’hui, le tarif douanier au Cameroun se résume à quatre taux correspondant à quatre catégories de marchandises. Son usage est ainsi rendu aisé aussi bien pour l’administration que pour les opérateurs économiques. Il existe plus de tarifs prohibitifs. Le tarif appliqué au Cameroun est celui en vigueur à travers l’union douanière composée des six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, CEMAC. A partir du 1er janvier 2001, le Cameroun a démarré la mise en application de la valeur transactionnelle préconisée dans les accords de Marrakech.
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN



























































   325   326   327   328   329