Page 335 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 335

 335
                 d'information, la formation, la sécurité, ainsi que la suppléance aux carences des marchés. A cet effet, notamment, l'Etat organise, contrôle et sécurise l'ensemble des marchés par une régle- mentation appropriée et une supervision efficace garantissant une meilleure allocation des res- sources. Il garantit également le bon fonctionne- ment du système économique et à ce titre:
• Il veille à la saine application, par l'ensemble des acteurs du système, des règles du jeu établies ;
• Il assure, facilite la création, le maintien et le développement des infrastructures économiques, des services sociaux, de la santé, d'éducation et de formation professionnelle et leur accès à l’ensemble de la population ;
• Il développe un réel partenariat avec le secteur privé et la société civile pour améliorer l’alloca- tion des ressources dans les domaines de défail- lance des marchés ;
• Il met en place un système efficient d'incitations permettant le développement du secteur privé ;
• Il corrige les déséquilibres globaux des marchés par des politiques économiques saines et transparentes ;
• Il assure la sécurité économique de la nation notamment par la mise en place d'un système d'intelligence économique efficace ;
• Il contribue à l'acquisition et à la maîtrise des tech- nologies appropriées et en facilite la vulgarisation ;
• Il élabore des stratégies sectorielles pour la réa- lisation desquelles il recherche des financements.
RÔLE DU SECTEUR PRIVÉ EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE
Le secteur privé a pour mission la création et la production des richesses. Il est tenu pour sa part :
• De respecter les règles de la concurrence en évi- tant de développer la fraude ou de favoriser en son sein des comportements conduisant à la corruption ;
• D’exercer ses activités en toute équité, avec comme souci de préserver les intérêts et la santé des consommateurs et des usagers ;
• De s'organiser dans ses différents secteurs et filières pour promouvoir parmi ses membres le res- pect de la morale dans les affaires et l’application judicieuse des règles de déontologie qui sont inhérentes à chaque activité professionnelle ;
• De maintenir avec l’Etat et ses organes une collaboration loyale afin de garantir le succès de la politique économique nationale.
PRINCIPES GÉNÉRAUX ET DROITS FONDAMENTAUX
L'Etat garantit à toute personne physique ou morale régulièrement établie ou désireuse de s'établir au Cameroun en respectant les règles spécifiques liées à l’activité économique :
• La liberté d'entreprendre toute activité de pro- duction, de prestation de services ou de com- merce, qu'elle que soit sa nationalité ;
• La liberté de rapatriement des capitaux étrangers investis et des bénéfices réalisés par l’exploitation, ainsi que le rapatriement des économies sur salaires réalisés par le personnel expatrié ;
• L’égalité de traitement dans l’exercice d'une activité suivant les principes et prescriptions de la loi sur la concurrence ;
• Les droits de propriété attachés aux terrains, immeubles, matériels d'exploitation et ceux attachés aux biens mobiliers, valeurs mobilières, brevets et autres éléments relevant de la propriété intellectuelle;
• L’accès au marché des devises étrangères sous toutes ses formes et la liberté de transfert des capitaux dans le cadre des règles de l'Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC) ;
• La diligence des procédures de concession et d’accès à la propriété foncière;
• L’application équitable et transparente du droit des affaires conformément au traité relatif à l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du droit des affaires, traité (OHADA) ;
Le siège de l’A M G I à Washington
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN








































































   333   334   335   336   337