Page 363 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 363

                 INTRODUCTION
Installée à Douala, capitale économique du Cameroun, ville portuaire et principale porte d’en- trée dans la zone CEMAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale), Douala Stock Exchange (DSX) est à la fois porteuse des espoirs de la communauté économique et finan- cière nationale et résulte de la volonté des pouvoirs publics camerounais. Douala Stock Exchange est une société anonyme avec conseil d’administration au capital de 1.8 milliard FCFA dont 63,7 % des actions sont détenues par dix banques commer- ciales privées, le Crédit foncier du Cameroun et le FMO hollandais, 23 % par des intérêts publics et 13,3 % par des compagnies d’assurances privées.
Dans un environnement économique assaini par les restructurations du système financier d’une part, et un climat d’affaires en progrès, suite à la libéralisation du secteur marchand d’autre part, la Douala Stock Exchange se propose :
• de compléter et de diversifier l’offre de finance- ment et d’être un outil d’accompagnement des programmes de privatisation et de concession ;
• d’élargir la gamme de placements offerts aux épargnants et aux investisseurs institutionnels et d’assurer la transparence des informations éco- nomiques et financières.
Le marché de la DSX comprend deux comparti- ments à savoir un marché des actions et un mar- ché des obligations.
MARCHE DES ACTIONS
Dans ce compartiment, la DSX compte trois actions cotées en septembre 2018 : l’action SEMC dont le cours de bourse actuel est de 58 199 FCFA, introduite sur le marché depuis le 30 juin 2006, l’action SAFACAM ayant un cours de 28 499 FCFA introduite sur le marché depuis le 9 juillet 2008 et enfin l’action SOCAPALM au cours de 23 001 FCFA introduite sur le marché depuis le 7 avril 2009. Ces trois actions repré- sentent dans leur ensemble la capitalisation du compartiment actions qui s’élève à 153 985 595 077 FCFA.
MARCHE DES OBLIGATIONS
Le compartiment obligataire de DSX connait une liquidité importante c’est ainsi qu’au cours de la séance du 19 septembre 2018, le marché ayant été réceptif aux offres faites le 14 septembre sur les emprunts obligataires du Cameroun, soit 500 obligations offertes pour le 4e emprunt obliga- taire 2016 « ECMR 5,5 % net 2016-2021 » (165 milliards de FCFA) et 1000 pour le 3e emprunt, « ECMR 5,5 % net 2014-2019 » (150 milliards de FCFA). En valeur absolue, les 1000 obligations de l’emprunt de 2014 ont été cédées pour un montant de 5 201160 FCFA, et les 500 titres de l’emprunt de 2016 pour un montant de 5 253905 FCFA, coupons compris.
BOURSE DES VALEURS
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
363
  





















































































   361   362   363   364   365