Page 45 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 45

                La création des partis politiques est donc totale- ment libre : ainsi, près de deux cent partis poli- tiques sont actuellement enregistrés au Ministère de l'administration territoriale. Les partis poli- tiques exercent leurs activités conformément à la loi N° 90/056 du 19 décembre 1990.
ORGANISATION ADMINISTRATIVE
INTRODUCTION
L’organisation administrative du Cameroun est définie par la Constitution. Elle instaure le décou- page du territoire national camerounais en deux principales collectivités décentralisées que sont les régions et les communes, et délimite les divi- sions administratives en trois circonscriptions pré- sentées ci-dessous.
L’ADMINISTRATION TERRITORIALE
Le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation est responsable de l’organisation et du fonctionnement des services décentralisés de l’administration, tout en assurant l’encadrement des populations. Il est également chargé de la mise en oeuvre de la politique nationale de décentralisation.
Selon les dispositions du décret présidentiel 2008/376 du 12 novembre 2008 portant organisation administrative du Cameroun, le ter- ritoire de la République est organisé en circons- criptions administratives. Constituent les circons- criptions administratives :
n Les régions ;
n Les départements ; n Les arrondissements.
Le Cameroun compte 10 régions, 58 départe- ments, et 306 arrondissements (en novembre 2008). Les 54 districts ayant existé avant le décret susvisé seront transformés en arrondisse- ments. Les circonscriptions administratives sont créées sur l’ensemble du territoire national.
LES RÉGIONS
Les régions sont placées sous l’autorité d’un gouverneur. Selon les dispositions du décret N° 2008/377 du 12 novembre 2008 fixant les attributions des chefs de circonscriptions administratives et portant organisation et fonction- nement de leurs services, le gouverneur réside dans le chef-lieu de la région.
Il est le représentant du président de la République et dépositaire de l’autorité de l’Etat. Son action s’étend dans l’ensemble du territoire de la région.
Le gouverneur de région est à la fois le représen- tant du gouvernement et de chacun des ministres. A ce titre, il représente l’Etat dans tous les actes de la vie civile et juridique. Il est chargé d’exécu- ter ou de faire exécuter les lois. Il assure le main- tien de l’ordre en appliquant les lois et règle- ments votés par le parlement.
Le gouverneur assure, sous l’autorité des ministres compétents, la supervision générale, la coordina- tion et le contrôle de l’activité des services décon- centrés de l’Etat dans la région, à l’exception de ceux relevant de la justice.
Les délégués régionaux, les chefs de services techniques, les responsables des organismes publics et parapublics de son ressort territorial sont tenus de l’informer de tout.
 Les services de la Communauté Urbaine de Yaoundé
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
45
 















































































   43   44   45   46   47