Page 71 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 71

                 PROMOTION DE LA FEMME ET DU GENRE
En 2016, les actions majeures restent axées sur la sensibilisation et le plaidoyer contre les vio- lences faites aux femmes. Elles concernent : la vulgarisation des instruments juridiques de protec- tion des droits de la femme auprès de 50 901 leaders des associations et ONG feminines ; la formation de 150 fonctionnaires de police à la protection des femmes et des enfants ; la forma- tion de 16 126 femmes au montage et à la ges- tion des activités génératrices de revenus ; la dis- tribution du matériel agropastoral à 191 groupes de femmes ; l’équipement des centres de promo- tion de la femme et de la famille de Dschang, Bafang, Nkongsamba et Kumbo.
Au premier semestre 2017, les actions qui ont été menées sont : la sensibilisation de 24 622 leaders de groupes de femmes sur les violences faites aux femmes ; la formation de 20 696 femmes au montage et à la gestion des activités génératrices de revenus.
PROMOTION DE LA FAMILLE
En 2016, les actions suivantes ont été réalisées : la sensibilisation de 700 leaders d’association féminines sur la santé de la mère et de l’enfant dans certains districts de santé ; la sensibilisation de 436 leaders traditionnels et religieux, pour lut- ter contre la mortalité maternelle, néonatale et infantile ; le renforcement des capacités tech- niques et matérielles de 174 leaders communau- taires ; l’éducation e 1 720 ménages sur les ser- vices de santé maternelle et infantile ; l’appui aux célébrations de 3 251 mariages collectifs.
Visite de la Première Dame à un enfant malade
Au premier semestre 2017, les actions menées sont : l’éducation prénuptiale, matrimoniale et familiale de 7 440 familles ; l’octroi des aides et secours en santé, scolarité et alimentation à 639 familles et personnes indigentes et nécessi- teuses ; l’appui aux célébrations de 1 447 mariages collectifs.
ENCADREMENT DE LA JEUNESSE ET EDUCATION CIVIQUE
Les actions du gouvernement portent sur l’éduca- tion civique, l’intégration sociale et la promotion économique des jeunes. En 2016, l’Agence du service civique national de participation au déve- loppement (ASCNPD) a formé 1 500 jeunes aux valeurs citoyennes. Dans le cadre du programme national de volontariat : 240 moto-taximen ont reçu une formation en secourisme ; 200 jeunes ont mis leurs compétences dans l’opération « volontariat vacances jeunes ». Par ailleurs, 440 pairs éducateurs ont été formés pour lutter contre les fléaux sociaux.
PROMOTION ÉCONOMIQUE DES JEUNES
En 2016, dans le cadre de l’insertion socioéco- nomique des jeunes, les actions menées ont porté sur : la formation de 33 485 jeunes à l’auto-emploi ; l’insertion de 4 083 jeunes ; le financement de 1 967 projets ; la construction de 3 centres multifonctionnels de promotion des jeunes à Isangele, Misaje et Wina. Au premier semestre 2017, 2 150 projets de jeunes ont été validés par le PAJER-U et 38 financés par le Fonds national d’insertion des jeunes.
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
71
 





















































































   69   70   71   72   73