Page 77 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 77

                  Ministère des Affaires Sociales
Le Ministère des Affaires Sociales (MINAS) est responsable de l'élaboration, de la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de prévention, d'assistance et de protection des personnes socialement vulnérables...
AU CŒUR DE LA CHAÎNE DE SOLIDARITÉ
Le Ministère des Affaires Sociales, acteur essentiel de la chaîne de solidarité nationale, remplit des mis- sions de première importance. Il est ainsi chargé :
• De la prévention et du traitement de la délin- quance juvénile, de l’inadaptation sociale, ainsi que de la lutte contre les exclusions sociales en liaison avec les Ministères concernés ;
• De la lutte contre le trafic des personnes, notam- ment des enfants mineurs, en liaison avec les Administrations concernées, ainsi que de la pro- tection des personnes victimes d’abus physiques ;
• Du suivi des procédures de protection de l’en- fance en difficulté, en liaison avec les Départements Ministériels concernés, ainsi que du suivi de la protection des personnes victimes de trafics humains, en liaison avec les Administrations concernées ;
• De la solidarité nationale et de la facilitation de la réinsertion sociale;
• Du suivi des personnes âgées et des personnes handicapée, ansi que du suivi des personnes concernées par l’usage des stupéfiants et cela en liaison avec les Ministères concernés ;
• Du suivi des écoles de formation des person- nels sociaux, ainsi que de l’animation, de la supervision et du suivi des établissements et des institutions concourant à la mise en œuvre de la politique de protection sociale.
Le MINAS assure en outre la liaison entre le Gouvernement et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), en relation avec le Ministère des Relations Extérieures. Il exerce la tutelle sur le Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées Cardinal Paul Emile LEGER (CNRPH). Il exerce par ailleurs la tutelle technique sur les organismes de protection et d’encadrement de l’enfant, à l’exclusion des éta- blissements d’enseignement relevant des Ministères chargés des questions d’enseignement.
PROTECTION ET PROMOTION DES COUCHES VULNÉRABLES
La protection et la promotion des droits des groupes vulnérables figurent parmi les priorités de la politique sociale du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya, qui place la personne humaine au centre de toute initiative de dévelop- pement. Cette posture volontariste transparaît de la Vision de développement du Cameroun à l’ho- rizon 2035, par laquelle le pays ambitionne, entre autres, « d’accroitre la solidarité nationale et la protection sociale des couches vulnérables », ainsi que du Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE) dont les para- graphes 233 et 234 relatifs au développement humain, prévoient que pour la période 2010- 2020 : « Le Gouvernement s’engage (...) à pren- dre des mesures fortes dans le domaine social non seulement pour améliorer les conditions de vie des populations, mais aussi pour disposer d’un capital humain solide, capable de soutenir la croissance économique ». >>>
Les services du Ministère des Affaires Sociales à Yaoundé
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
   77
 


















































































   75   76   77   78   79