Page 79 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 79

                 INTRODUCTION
L’objectif stratégique poursuivi par l’éducation est de contribuer au développement du capital humain, à travers une offre de formation adaptée aux besoins du marché de l’emploi, permettant aux apprenants de s’insérer efficacement dans un environnement socio-professionnel de plus en plus compétitif. La dotation allouée en 2017 à ce secteur représente 13,9 % du budget de l’Etat, soit une enveloppe de 608,8 milliards.
ENSEIGNEMENT DE BASE
Les objectifs dans cet ordre d’enseignement restent notamment axés sur : le développement du présco- laire ; l’universalisation du cycle primaire ; l’alpha- bétisation ; l’amélioration du cadre de travail et des conditions de vie des personnels. Une dota- tion de 222,1 milliards a été allouée à l’enseigne- ment maternel et primaire, en hausse de 7,7 % par rapport à 2016. Dans cette dotation, une subven- tion de 1,9 milliard est octroyée aux écoles mater- nelles et primaires privées. Pour le compte de l’an- née scolaire 2017/2018, une subvention spé- ciale d’un milliard du chef de l’Etat, est accordée aux écoles maternelles et primaires privées.
DÉVELOPPEMENT DU PRÉSCOLAIRE
La mise en œuvre de la politique nationale de l’éducation préscolaire, à travers sa stratégie à
base communautaire, permet d’étendre l’ensei- gnement maternel en zones rurales et semi- urbaines, avec une implication des collectivités territoriales décentralisées. Les actions menées portent sur : la mise en place des centres présco- laires communautaires pour les enfants de 4 à 5 ans des zones rurales ; la formation pédago- gique des animateurs des centres préscolaires communautaires et, celle des enseignants des écoles maternelles à la fabrication du matériel didactique à base de matériaux locaux et de récupération ; l’octroi des subventions aux anima- teurs des centres préscolaires communautaires.
En ce qui concerne l’offre préscolaire publique, les actions menées en 2016 ont porté sur : la création de 50 nouvelles écoles maternelles ; la construc- tion de l’équipement de 25 blocs maternels, 55 salles de classe et 10 centres préscolaires commu- nautaires ; la réhabilitation de 6 écoles maternelles ; la construction des latrines ; la poursuite de l’éla- boration de nouveaux programmes. Le taux brut de préscolarisation est de 39 % en 2016/2017.
UNIVERSALISATION DU CYCLE PRIMAIRE
L’universalisation du cycle primaire se traduit par les actions suivantes ; le renforcement de l’offre d’éducation au cycle primaire public ; le soutien à la scolarisation de la jeune fille ; l’amélioration de la qualité de l’éducation dans les écoles pri- maires ; la promotion des langues nationales.
ÉDUCATION DE BASE ET ENSEIGNEMENTS SECONDAIRES
 LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
79
  





















































































   77   78   79   80   81