Page 85 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 85

 85
                 Assurer une formation complète des écoliers sur les plans individuel, collectif et moral
augure une implémentation efficiente et efficace par le pays du Plan d’Action de l'Education 2030, lequel ambitionne d’offrir « à toute personne une éducation de qualité inclusive, sur un pied d’éga- lité et un apprentissage tout le long de la vie. »
CHALLENGES FUTURS
Pas question cependant de se reposer sur ces lauriers. Bien au contraire, il faut relever tous les défis qui se présentent, de manière à ce que cha- cun joue son rôle pour l’édification d’un système éducatif moderne et performant. Le MINEDUB s’engage à assurer l’implémentation harmo- nieuse des activités inscrites dans ses différents Programmes, dans l’optique de l’atteinte des objectifs du Plan d’Action de l’Education 2030.
S’agissant par exemple de l’Universalisation du cycle Primaire, le Ministère a prévu des actions tant dans les domaines de l’accès, que de la réten- tion. Entre autres : le renforcement du réseau sco- laire par la création de nouvelles écoles sur toute l'étendue du territoire national ; la construction de 1693 salles de classe dont 840 sur fonds BIP, 613sur financement du C2D et 240 sur finance- ment BIP ; la construction de 22 clôtures autour des écoles primaires publiques sur BIP et 20 financées par la BID ; l’équipement des écoles primaires publiques programmées en 30 654 tables bancs ; la réfection des équipements et des infrastructures dans 16 écoles des ex-projets de coopération du MINEDUB (Don Japonais et PAQUEB).
Pour une rétention des élèves à l’école, les actions suivantes sont prévues : la fourniture de 60 000 livres d'Education Civique et Morale aux écoles ;
le soutien à l'enseignement primaire privé à tra- vers une subvention d’un montant de 2 milliards 270 millions 973 mille Francs CFA ; l’appui aux CTD en vue de la fourniture du paquet minimum aux Ecoles primaires publiques pour un montant de 3 milliards 968 millions 184 mille F CFA ; la promotion des TIC par la fourniture des ordina- teurs complets aux Directeurs d’écoles ; le renfor- cement des capacités des enseignants dans la maîtrise des approches pédagogiques en vigueur ; l’équipement des EP en 300 kits de micro- science ; la promotion de la scolarisation de la jeune fille par l’octroi de 500 Kits scolaires.
Au plan du Développement du Préscolaire, le Gouvernement entend porter le taux brut de pré- scolarisation, qui était de 27% en 2011, à 40% à l’horizon 2020. Il s’agira d’étendre la couver- ture de l’enseignement maternel par le développe- ment de l’expérience communautaire au bénéfice des populations rurales, et avec l’implication des Collectivités Territoriales Décentralisées. A ce niveau, le Gouvernement encourage le secteur privé à développer l’offre préscolaire formelle. Cette extension du préscolaire va se traduire par : le soutien à l’enseignement maternel privé à travers l’allocation d’une subvention de plus de 955 mil- lions F CFA ; la construction de 26 blocs maternels et 60 salles de classe ; la poursuite du programme de construction et d’équipement des Centres Préscolaires Communautaires ; la vulgarisation de la Politique Nationale et de la Stratégie de mise en œuvre du préscolaire à base communautaire.
Quant à ce qui concerne le Programme Alphabétisation, le MINEDUB se propose, avec l’aide de partenaires, notamment les Collectivités Territoriales Décentralisées, la Société Civile et les Partenaires Techniques et Financiers, d’améliorer progressivement le taux d’alphabétisme à travers l’alphabétisation des personnes de 15 ans et plus, la formation dans les Centres d'Education de Base Non Formels (CEBNF) et le renforcement de l’envi- ronnement lettré en langues nationales. Cette straté- gie repose sur les composantes ci-après : l’équipe- ment de 50 Centres d'Alphabétisation Fonctionnels en kits d'alphabétisation sur l'ensemble du territoire national ; l’élaboration du manuel de procédures pour la mise en œuvre du faire-faire en Alphabétisation et Education de Base Non Formelle ; l’étude sur la typologie des programmes d'Alphabétisation en cours au Cameroun ; la pour- suite de l’alphabétisation des personnes de plus de 15 ans (24 000 personnes) et l’éducation de base des enfants déscolarisés de 6 à 14 ans dans toutes les Régions du pays ; l’étude sur le temps d’enseignement dans les Centres d’Alphabétisation Fonctionnelle ; la mise en application du décret du Premier Ministre relative au transfert des compé- tences aux CTD en matière d'alphabétisation par une dotation de 150 Millions pour l’acquisition des kits pédagogiques ; la poursuite du Projet Elan Afrique avec l’appui de l’OIF n
 LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
























































































   83   84   85   86   87