Page 89 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 89

 89
                 • L’équipement des ateliers de géomètre- topographe des lycées techniques de Bafia et de Kumba ;
• L’équipement de l’atelier de sciage-affûtage du lycée technique de Nkongsamba.
A cela, on peut également ajouter les réalisations suivantes :
• La mise en place des formations dans les filières de l’industrie cinématographique ;
• La poursuite de la construction des lycées tech- niques de Nsam, de Maroua et d’Ombé ;
• La mise en place du lycée technique et profes- sionnel des bâtiments et des travaux publics d’Ekounou ;
• La mise en place progressive des établisse- ments d’enseignement secondaire technique bilingue ;
• La création des collèges d’enseignement tech- nique industriel et commercial avec option agri- culture ;
• L’implantation des filières « Tannerie et maro- quinerie » au lycée technique de Maroua ;
• La poursuite de la mise en place de la série TI dans les établissements d’enseignement général publics et privés pour répondre aux opportunités d’emploi offerts par les TIC.
DE NOUVELLES SPÉCIALITÉS
D’autres initiatives, étroitement corrélées aux exi- gences de la professionnalisation des enseigne- ments et du multiculturalisme sont envisagées
et/ou en cours. Il s’agit de l’ouverture effective, de la spécialité « Tourisme » dans trois lycées tech- niques respectivement basés à Yaoundé, Maroua et Dschang, de l’implantation des lycées profes- sionnels d’hôtellerie et de tourisme à Kribi et à Limbe. Ces établissements, dédiés au tourisme, formeront les apprenants à la valorisation du riche patrimoine culturel et écologique du Cameroun.
Entre autres innovations, un lycée technique profes- sionnel agricole sera implanté dans chaque région, ainsi que des lycées techniques professionnels adaptés aux différentes zones agro-écologiques.
Déjà réalité concrète, le Lycée Technique et Professionnel Agricole de Yabassi, créé en août 2016 par décret du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, est opérationnel depuis janvier 2017. Il fonctionne sous le régime d’internat et d’externat.
Son objectif est de former des jeunes à des métiers, et les rendre tout de suite opérationnels, capables notamment de s’auto-employer en créant une unité de production, ou d’intégrer une unité déjà existante comme salarié, avec l’atout non négligeable de donner immédiatement satis- faction à son employeur.
Le Lycée Technique et Professionnel Agricole de Yabassi offre une gamme variée de formations et spécialités en productions animale et végétale, dont quelques-unes peuvent être présentées ici :
n Producteur de céréales ;
n Producteur de maraîcher ;
n Producteur de porc ;
n Producteur de volaille ;
n Producteur de céréales, de légumineuses à graines et de champignons ;
n Producteur de cultures pérennes ;
n Producteur de racines et tubercules ;
n Producteur de maraîcher et de fourrage ;
n Producteur de plants et de semences ;
n Aquaculteurs ;
n Transformateur et conservateur de produits agropastoraux ;
n Maintenancier d’équipements agricoles ;
Par ailleurs, ce nouveau lycée comprend, au nombre de ses infrastructures, un poulailler pour poulets de chair ; un atelier d’abattage ; une provenderie et une salle de soins ; un atelier de maintenance d’équipements agricoles ; une por- cherie. L’établissement est en outre composé d’un bloc administratif ; de dortoirs pour filles (32 lits) et garçons (152 lits) ; de quatre loge- ments pour les responsables ; de six chambres d’astreinte pour les enseignants ; d’une salle polyvalente ; d’une bibliothèque ; de trois labo- ratoires ; d’un complexe sportif n
Le Minsec appuie sur le développement des filières techniques et professionnelles
LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN


































































   87   88   89   90   91