Page 94 - Atouts Economiques Cameroun-2019-FR
P. 94

 94
                 LES ATOUTS ECONOMIQUES DU CAMEROUN
Sur un tout autre plan, le MINSEP a encadré plu- sieurs marches sportives organisées par les admi- nistrations partenaires et divers organismes. Le Ministère a poursuivi l’élaboration d’un plan de développement des Activités Physiques et Sportives dans les administrations publiques, parapubliques et privées, afin de promouvoir et d’encadrer leur pratique par une grande frange de la population. L’objectif étant de sensibiliser le public sur l’importance et l’intérêt de la pratique de l’éducation physique, des exercices phy- siques ainsi que de la marche. Il s’agit de garder l’organisme humain en éveil afin de maintenir le capital-santé et d’inscrire, à court terme, la pra- tique des activités physiques et sportives dans le quotidien des camerounais.
Côté coopération, le MINSEP s’est investi, au plan national, à la relance des activités du Comité de suivi de la Convention de partena- riat entre le Ministère des Sports et de l’Education Physique et les Communautés Urbaines de Yaoundé, Douala et Bamenda d’une part, le FEICOM et le PNDP, d’autre part. A l’international, le Ministère a participé à l’ap- pel à manifestation en vue d’abriter la première réunion du conseil des Ministres des Sports de la CEEAC, et a élaboré un plaidoyer CAMES/CONFEJES au Cameroun pour un partenariat Université-INJS.
CONTRÔLE DES ORGANISATIONS
L’encadrement du sport sur le plan national a davantage porté sur la régulation du fonctionne- ment des organisations et associations sportives. En effet, le MINSEP s’est attelé à mettre en place un nouveau modèle de gouvernance sportive à travers l’élaboration des textes régissant le bon fonctionnement des fédérations sportives civiles nationales. Cet accompagnement des pouvoirs publics aura consisté à assurer une normalisation et un contrôle des organisations, et associations sportives afin d’asseoir plus de professionnalisa- tion dans leur gestion et par ricochet la réalisa- tion de leurs projets associatifs.
L’accompagnement a également consisté à l’oc- troi d’un appui technique et financier accordé à certains organes à l’instar de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, à la FENASSCO Ligues A et B et à la FENASU, pour l’organisa- tion des Jeux scolaires et universitaires. Dans un cadre plus global, un don de matériel a été octroyé à diverses fédérations sportives civiles nationales pour la promotion de leurs activités respectives et davantage pour la détection et la formation des jeunes talents sportifs.
Pour le volet Sport, dont l’objectif est d’assurer le rayonnement du Cameroun sur la scène interna- tionale, l’action des pouvoirs publics a été essen- tiellement marquée par les préparatifs et l’organi- sation de la CAN féminine de football «
Cameroun 2016 ». Le bilan qui en résulte peut être présenté sur un triptyque sportif, infrastructu- rel et organisationnel.
Au plan sportif, la prestation des Lionnes Indomptables a été des plus honorables. En effet, au terme de cette compétition, l’équipe nationale sénior de football dames du Cameroun a obtenu plusieurs lauriers, à l’instar d’une place de vice- championne d’Afrique, les prix de meilleure joueuse, de meilleure défense et du fair-play. A l’issue du tournoi, les valeureuses Lionnes Indomptables ont été reçues au Palais de l’Unité par le président de la République, accompagné de son épouse le 8 décembre 2016.
RAYONNEMENT INTERNATIONAL ACCRU
En ce qui concerne le bilan infrastructurel, le Cameroun avait pris l’engagement de remplir le cahier de charges présenté par la Confédération Africaine de football (CAF). Il était question de mettre à disposition, et dans les délais prescrits, des infrastructures (sportives, hôtelières, sanitaires, routières etc.) répondant aux normes fixées. Le pays peut se féliciter d’avoir relevé le défi, les infrastructures présentées étant de bonne facture.























































































   92   93   94   95   96